Après tout, Jojo Moyes

Quatrième de couverture :

Il y a tellement de versions de soi qu’on peut choisir de faire éclore. Longtemps, mon avenir m’a paru tout tracé, affreusement banal. Mais un homme qui refusait d’être une version diminuée de lui-même m’a appris qu’on a toujours le choix. Alors le moment était venu de choisir : je pouvais être la Louisa Clark de New York ou la Louisa Clark de Stortfold. Ou encore une autre que je n’avais pas encore eu l’occasion de rencontrer. L’essentiel, c’était de ne pas laisser les autres choisir à ma place laquelle de ces Louisa j’allais devenir. Il y a toujours une façon de se réinventer.

Quand Lou s’envole pour New York, elle est certaine de pouvoir vivre pleinement cette aventure malgré les milliers de kilomètres qui la séparent de Sam. Elle rejoint la très fortunée famille Gopnik, se jette à corps perdu dans son nouveau travail, et découvre les joies de la vie new yorkaise. C’est alors que sa route croise celle de Joshua, un homme qui éveille en elle des souvenirs enfouis. Troublée par cette rencontre, Lou s’évertue à rassembler les deux parties de son coeur séparées par un océan. Mais les lourds secrets qui pèsent sur elle menacent de faire voler en éclats son fragile équilibre. Le moment n’est-il pas venu de se demander qui elle est vraiment ?

L’avis de MadameOurse :

Et voici le dernier roman de la saga que Jojo Moyes a tissée autour de Louisa Clark après Avant toi et Après toi. J’avais bien aimé et l’auteure et sa saga et j’ai donc de suite eu envie de retrouver les personnages.

Si j’avais eu du mal avec le 2ème tome, j’ai retrouvé ici pas mal de choses qui étaient dans le 1er, le handicap et la question de la fin de vie en moins. En effet, Louisa arrive à New York pour devenir l’assistante d’une « femme de », une très riche femme de, Agnès Gopnik. Lui est un homme qui gère pas mal de choses, on sait pas trop quoi mais il a ses affaires et beaucoup d’argent. Elle est la seconde épouse, acceptée par personne car elle a pris la place de la 1ère. Elle doit pourtant faire bonne figure et être présente pour faire la potiche aux côtés de son mari. C’est donc une femme seule, qui a perdu ses amis lorsqu’elle a épousé cet homme d’un autre statut social que le sien et dont la famille est en Pologne. Louisa va courir dans tous les sens à ses côtés, se frotter à cette vie très hypocrite qu’ont les riches et, petit à petit, permettra à Agnès de s’ouvrir.

Par ailleurs, Sam, le petit ami ambulancier est toujours présent dans l’histoire mais l’amour à distance se révélera vite compliqué d’autant que Louisa rencontrera à New York un homme qui n’attend que son célibat pour lui sauter dessus !

J’ai eu plaisir à me replonger dans l’ambiance de ce roman, dans les codes sociaux que Jojo Moyes avait déjà évoqué dans son premier tome et Louisa est un personnage attachant qui se démène pour réussir sa vie tout en conservant ses principes. Et dans ce tome je n’ai pas été déçue, elle ne dévie pas de sa ligne de conduite, c’est une jeune femme honnête et très altruiste. Le roman est assez riche en événements, il y a pas mal de nouveaux personnages à rencontrer et de chouettes rebondissements surtout que l’auteure ne cède pas à la facilité dans la fin qui nous est livrée.

Ma notation :

J’ai beaucoup aimé.

 

(Roman lu en partenariat avec Netgalley)

Publicités

Un commentaire sur « Après tout, Jojo Moyes »

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s