Tension extrême, Sylvain Forge

Quatrième de couverture :

Aux limites du virtuel et de la réalité, les nouvelles technologies conduisent parfois à la folie !
Des cyberattaques paralysent la PJ de Nantes, infiltrent l’intimité des policiers et cernent une ville où le moindre objet connecté peut devenir une arme mortelle. Alors que les victimes s’accumulent, une jeune commissaire à peine sortie de l’école et son adjointe issue du « 36 » affrontent ensemble un ennemi invisible.
Toutes les polices spécialisées seront mobilisées pour neutraliser la nouvelle menace de la science complice du crime.

L’avis de Tittounett :

Un corps est retrouvé, celui d’un homme équipé d’un pacemaker qui a visiblement explosé purement et simplement. Accident possible s’agissant de composants électroniques sauf que la police découvre que cet homme a un frère jumeau, mort au même moment exactement d’une défaillance de son pacemaker aussi. Après vérification, leurs deux pacemakers ont sauté exactement en même temps.

On suivra une nouvelle commissaire peu présente je trouve et surtout deux flics, Isabelle (qu’on suivra par son prénom) et Charolle (qu’on suivra par son nom de famille).

Elle, flic stagnante hiérarchiquement mais pleine d’avenir, qui vient de perdre sa mère dont elle s’occupait au détriment de sa carrière car atteinte d’un Alzeihmer.

Lui, flic proche de la retraite dont ce sera la dernière affaire, père sur le tard qui veut passer plus de temps en famille.

Le tueur qui a beaucoup de connaissances informatiques, un passif lourd qui l’a fait basculer, une envie de détruire et de faire souffrir.

Attention, ce polar sur la réalité virtuelle est tout sauf avant-gardiste. Comment un homme pourrait, juste avec un accès internet (et pas mal de connaissance évidemment) faire basculer des infrastructures voire un pays entier.

Surtout comment l’ordinateur peut se transformer en arme, prendre des décisions lui-même, être autonome, prendre des initiatives.

Par certains rappels, ce livre vous avertit que tout ça est déjà possible et présent dans votre quotidien, qu’il en faudrait peu pour que ça bascule, que c’est même peut-être déjà fait.

Ma notation :

Un très bon polar, très (trop) réaliste donc un peu flippant. Mention néanmoins pour la fin et le lien entre la mort des jumeaux dès premières pages du bouquin et la suite de l’histoire. Capillotracté je trouve mais bon, ça n’enlève pas que le livre était vraiment bien, je le conseille aux amateurs de polar.

Publicités

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s