Mes mots sont les fleurs de ton silence, Antoine Paje

Quatrième de couverture :

Arnaud n’écoute plus rien ni personne. Il a tout ce dont un homme accompli peut rêver : une épouse docile, des enfants qu’il aperçoit à peine au petit déjeuner, plusieurs maîtresses à disposition. Mais un jour, la neige fraîche le surprend sur la route ; il perd le contrôle de sa voiture. Plongé dans le coma, il reste alité, immobile, les yeux clos, apparemment inconscient. Et pourtant, Arnaud entend tout.
Ses proches se succèdent à son chevet, dévoilant leur vrai visage. Il comprend à quel point il s’est trompé, sur lui-même et sur les autres. Surviendront quelques cinglantes révélations et de magnifiques surprises. Et du silence vont éclore les fleurs les plus inattendues…

L’avis de MadameOurse :

Cela fait un an que j’ai acheté ce roman et il a bien traîné dans ma PAL… A tel point que le poche vient juste de sortir (en conservant cette belle couverture qui m’avait fait de l’œil).

Dans ce roman, Arnaud est victime d’un accident et transféré à l’hôpital où il est dans le coma. Il reste conscient sans pouvoir communiquer avec son entourage et pourra donc écouter tout ce que les gens qui passent le voir vont lui dire. Commence alors un joli ballet de confessions de ses proches et de son entourage moins proche qui vont raconter des choses qu’ils taisaient en partant du principe qu’Arnaud ne les entend pas ! Et lui va donc entendre des choses dont il ne savait rien qui vont souvent le choquer, le perturber alors qu’il ne pourra pas réagir.

Arnaud est un personnage amusant, parfait salaud égoiste qui trompe sa femme, ne s’intéresse pas à ses enfants, dénigre tout ce qui les intéresse, ne vit que pour le boulot, etc. Et il va se prendre une sacré rouste avec toutes ces confidences. On lit ses réactions comme un monologue est c’est très amusant, au début il refuse de reconnaître ses torts puis va petit à petit changer.

Il y a quelques passages dans le récit qui m’ont un peu gavée personnellement, c’est des passages à la mode « leçon de vie incluse dans le roman » et je vous avoue que c’est le genre de chose que je n’aime pas lire. Heureusement ces passages sont rares et suffisamment dilués dans l’histoire pour que cela ne m’ait pas dérangé plus que ça.

J’ai bien aimé les nombreux personnages du roman, les révélations et petits secrets de chacun qui font comprendre les liens qu’ils entretiennent les uns avec les autres. J’ai totalement détesté la mère d’Arnaud, Liliane, qui est une mère et belle mère absolument épouvantable ! Et je crois que vous la détesterez autant que moi si vous lisez le roman. C’est bien aussi quand il y a des personnages de méchant, c’est plus réaliste.

Ma notation : 

Une lecture sympa et rigolote.

2 commentaires sur « Mes mots sont les fleurs de ton silence, Antoine Paje »

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s