Duo lecture : Les jumelles, Claire Douglas

Pourquoi ce livre ?

(MadameOurse) Toujours depuis janvier, j’essaie d’avancer dans les lectures qui m’attiraient parmi la sélection du Prix des chroniqueurs Web.

(Lunatic) J’avais ce roman depuis des mois sur ma PAL numérique, j’ai profité de la lecture de Mme Ourse pour le lire en duo. C’est toujours sympa de parler de notre ressenti sur un roman en parallèle.

La couverture:

(MadameOurse) J’aime beaucoup ce bleu, les couleurs sont chouettes et ces mots « l’une est morte, l’autre ment », c’est intrigant !

(Lunatic) Une couverture sympa, mais pourquoi ce contraste entre basket et talons hauts?

La quatrième de couverture :

L’une est morte. L’autre ment.
Journaliste freelance, Abi Cavendish a fait une tentative de suicide et un séjour en hôpital psychiatrique après la mort de sa soeur jumelle dix-huit mois plus tôt. Fragilisée par cette disparition dont elle se sent responsable, elle tombe sous l’emprise de Beatrice, une inconnue au charme fascinant chez laquelle elle emménage. Beatrice Price est quant à elle la soeur jumelle de Ben.

Après lecture :

(MadameOurse)
Dans ce roman, Abi vit seule après avoir perdu sa soeur jumelle dans un accident dont elle se sent responsable. Un jour, elle rencontre Beatrice, une jeune femme qui lui rappelle fortement sa soeur. Les deux jeunes femmes vont se lier d’amitié et puis, Abi va finir par s’installer dans la riche maison de Bea où celle-ci vit avec le beau Ben, son frère jumeau, et deux autres jeunes femmes en colocation.
Abi aura vite un lien assez fort avec Beatrice mais aussi une très forte attirance, réciproque d’ailleurs pour Ben. Ce trio va amener de nombreuses tensions parce que tous sont jaloux du lien que l’autre forme avec le troisième. Ainsi, Bea sera contre la liaison de sa soeur avec Abi, Abi jalouse du lien fort entre les jumeaux, etc.
Le roman nous amène dans un climat bizarre, malsain, il se passe des choses étranges et anormales dans la vie des jeunes femmes et on se demande tout du long si l’une nous manipule, ment, est folle ou si c’est l’autre. Bref, l’auteure souffle le chaud et le froid.
Je dois vous avouer que j’avais envie de savoir ce que la fin du roman allait révéler sans être attachée tant que ça à ma lecture. Sans doute parce que je me suis pas vraiment attachée à l’un ou l’autre des personnages, l’ambiance du roman est bizarre, je me suis tenue à distance pendant ma lecture. Et lorsqu’est arrivée la fin, malheureusement, je me suis dit « bof ».

(Lunatic)
Une jeune femme en plein deuil de sa soeur jumelle, rencontre une femme (qui lui rappelle fortement sa soeur) et tisse avec elle des liens ambigus. Cette dernière est elle aussi jumelle, et vit avec son frère Ben. La gémellité sera un des thèmes central du roman.
Mon ressenti est assez contradictoire sur ce roman. J’ai trouvé qu’il se lisait bien, le style est fluide, les chapitres s’enchainaient vite mais en même temps je m’ennuyais et je trouvais l’ensemble bien fade. Idem pour les personnages, aucun ne se détachaient du lot à mes yeux: pleins de clichés, déjà vus trop de fois et en même temps ils m’intriguaient, j’étais curieuse de savoir ce qu’ils cachaient vraiment. L’essentiel de l’intrigue se déroule en huis clos entre quelques personnages, et les situations sont bien souvent répétitives (on se dispute, on se soupçonne, on se venge…). Rien de bien passionnant.
L’auteure essaie de nous balader, de brouiller les pistes sans pour autant nous offrir un final digne de ce nom.

Un commentaire sur « Duo lecture : Les jumelles, Claire Douglas »

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s