A la recherche du petit ami insaisissable, Nick Alexander

Quatrième de couverture :

CC a trente-neuf ans et tout semble lui réussir : elle occupe un poste à responsabilités dans une agence de publicité, vit dans un superbe appartement et a une bande d’amis homos fêtards avec qui sortir tous les week-ends.

Pourtant, un peu comme le Titanic, CC se sent sombrer inexorablement. En réalité, sa vie ne lui convient pas et elle préférerait aller cultiver des navets à la campagne plutôt que de passer sa journée à convaincre les gens d’acheter un jean révolutionnaire à double braguette. Elle rêve de rester blottie chez elle, dans les bras de son (insaisissable) petit ami, plutôt que de jouer à la reine de la nuit dans les bars branchés de Londres.

Mais rencontrer un homme célibataire et sans vice caché revient à chercher une aiguille dans une botte de foin. CC ne cesse donc de repousser son projet de changement de vie de crainte de se retrouver encore plus seule. Affronter ses démons lui permettra-t-il de rencontrer enfin l’insaisissable petit ami de ses rêves… ou est-il déjà trop tard ?

L’avis de MadameOurse :

Ce titre vous surprendra peut être un petit peu, c’est rare que je lise ce genre de bouquin tendance chick lit. Mais oui j’aime bien aussi ! Et j’ai aucune honte de le dire, c’est important de varier les lectures. Le titre de ce roman me plaisait, ça a attisé ma curiosité et hop une lecture de plus !

C’est un roman assez long je trouve pour une chick lit (512 pages au format papier). CC a 39 ans, une carrière dans une agence de pub, des amis, une belle maison à Londres. Elle a tout sauf LE petit ami. Elle a des ex avec qui ça n’a pas marché pour une raison ou une autre et un entourage essentiellement homo ce qui ne lui facilite pas la tâche pour faire de nouvelles rencontres.

J’ai trouvé le début du roman assez plein de clichés, la nana parfaite mais célib, la carrière, les potes homo à tout va, la fille qui se targue de reconnaître les homos de loin mais se plante lamentablement en draguant des mecs de l’autre bord… Mais passé ces clichés c’est un roman où il se passe plein de choses dans la vie de CC. Il y a une vraie histoire autour de sa quête d’un petit ami : la vie de sa mère, de ses amis homos, le boulot et les difficultés liées à la crise… Il y a plein de personnages secondaires attachants, des dialogues plein d’humour, CC étant elle même une femme qui n’a pas froid aux yeux on se plait à la suivre dans ses péripéties.

C’est une chick lit qui finira bien évidemment, pas de surprise là dessus ! Et j’ai d’ailleurs bien apprécié la fin.

Ma notation :

Une bonne lecture qui permet de passer un très bon moment. Et je tiens à vous faire remarquer que l’auteur est … un homme ! Je trouve ça assez surprenant dans ce registre mais ça ne change rien à la réussite du roman je trouve.

(Roman lu en partenariat avec Netgalley et

qui parait ce jour aux éditions Montlake romance)

 

Publicités

4 commentaires sur « A la recherche du petit ami insaisissable, Nick Alexander »

  1. ça donne envie.
    J’avais reperé cet auteur avec le titre, La femme du photographe.
    Mais au final je n’ai jamais pris la peine de le lire…

    J'aime

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s