Ecoute mon cœur, Janine Teisson

Quatrième de couverture :

Depuis qu’une autoroute a été construite à proximité, la maison du vieux Paulou est invendable. Paulou a l’idée de la faire visiter à une famille de sourds, qui tombe aussitôt sous le charme de la jolie demeure camarguaise. Peu à peu, le vieil homme s’attache à ceux qu’au village on désigne comme « ces gens-là »…

Un siècle plus tôt, Jean Peyre, un jeune sourd, écrit à ses parents pour leur raconter sa vie dans l’institut où il a été placé. Élève brillant, il voit pourtant son avenir menacé. L’État encourage les « oralistes » à éliminer la langue des signes, qui est pour les sourds l’unique moyen de communiquer et de s’instruire…

L’avis de MadameOurse :

J’ai découvert ce roman par une recherche volontairement orientée sur le thème du handicap et en particulier de la surdité. C’est un thème important pour moi et j’avais envie de lire des romans traitant de ce sujet. Ecoute mon cœur m’a bien tentée et j’ai eu la chance de le trouver sur le site Recyclivre. Je vous invite d’ailleurs à visiter ce site qui permet d’acheter des livres d’occasion qui sont donnés par des particuliers ou bibliothèques et dont une partie des revenus sont reversés à des associations (et vous pouvez aussi leur donner vos livres).

Ce roman est donc un autre roman court puisque mon objectif du mois est de sortir ces petits romans de ma PAL. On va y suivre Paulou, un vieil homme de 75 ans. Il vend sa maison à une famille sourde et va sympathiser avec les parents et leur fils Antoine. La rencontre est très émouvante car il se sent anormal, hors de leur monde parce qu’il ne comprend pas leurs signes et est incapable de parler avec eux. Cet électrochoc positif va lui donner envie d’apprendre cette langue pour communiquer avec eux.

Petit à petit, il leur rend donc visite et va faire découvrir à Antoine la corrida. Je simplifie un peu car cela se passe du côté de Nîmes et ce n’est pas la corrida tel qu’on l’entend souvent et comme elle est pratiquée en Espagne. J’y connais pas grand chose donc je vais éviter d’en parler en détail mais dans le roman il est question d’un amour des chevaux, des taureaux, c’est joliment dépeint. Et aucun animal n’est mis à mort !

Paulou va aussi batailler avec les habitants du village pour faire accepter cette famille sourde qui est immédiatement rejetée. Et il s’en sortira haut la main !

Entre ces chapitres qui se passent en 2002, on est amenés à lire des lettres qui ont été écrites à la fin du 19ème siècle. Jean, un jeune garçon sourd, écrit à sa famille et évoque ses propres difficultés de la vie des sourds à cette époque. On découvrira peu à peu le lien entre ces lettres anciennes et le contemporain de Paulou et Antoine.

Il y a des paragraphes dans ce roman qui m’ont particulièrement touchée parce qu’ils dépeignent des pans de la vie des sourds qui me parlent si fort, qui me remuent. C’est un très joli roman, vraiment positif qui est là pour œuvrer à faire prendre conscience que la différence ne doit pas nous éloigner. Janine Teisson met en avant la richesse des gens et leur capacité à s’aimer.

J’ai beaucoup aimé également la couverture du roman qui retrace complètement ce qu’on y lit : Paulou l’ancien au premier plan, le jeune Antoine sur son cheval, les taureaux, la maison sur sa colline…

Ma notation :

Un très joli roman.

 

Publicités

6 commentaires sur « Ecoute mon cœur, Janine Teisson »

  1. Cela me donne envie de le lire. Je te conseille ce livre : Ecoute de Mélanie Hamm qui m’a beaucoup touché. Ni sourde, ni entendante : quelle place, quelle reconnaissance pour une personne malentendante ?

    J'aime

  2. La couverture parait quand même un peu vieillotte, voire kitsch non?
    Je crois qu’on lit toujours avec beaucoup d’attention quand on se sent proche des personnages ou de certaines situations..

    J'aime

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s