Les oubliés du dimanche, Valérie Perrin

 

IMG_4037

Quatrième de couverture:

Justine, vingt et un ans, vit chez ses grands-parents avec son cousin Jules depuis la mort de leurs parents respectifs dans un accident. Justine est aide-soignante aux Hortensias, une maison de retraite, et aime par-dessus tout les personnes âgées. Notamment Hélène, centenaire, qui a toujours rêvé d’apprendre à lire. Les deux femmes se lient d’amitié, s’écoutent, se révèlent l’une à l’autre. Grâce à la résidente, Justine va peu à peu affronter les secrets de sa propre histoire. Un jour, un mystérieux « corbeau » sème le trouble dans la maison de retraite et fait une terrible révélation.

L’avis de Lunatic :

Ce roman c’est l’histoire de Justine, jeune aide-soignante, mais c’est aussi l’histoire d’Hélène, l’une de ses patientes. Justine est une jeune femme courageuse, humaine et qui aime son métier au sein d’une maison de retraite. Elle est pleine de bienveillance et d’amour pour les pensionnaires. De l’amour c’est justement ce qui lui a manqué à Justine: ses parents sont morts dans un accident de voiture, elle a été élevée par ses grands-parents qui manquaient un peu de tendresse et qui refusaient de parler du drame. Justine évoque ses vies: sa vie familiale, professionnelle, amoureuse et en parallèle réécrit l’histoire d’Hélène à la demande de son petit fils. Hélène cette femme oiseau, que la 2ème guerre mondiale séparera de son Lucien, l’amour de sa vie. On vit avec elle l’attente d’un retour. Alors que le destin d’Hélène nous est conté, Justine décide d’en savoir plus sur les drames qu’a vécu sa famille.

J’ai adoré ce roman. J’ai aimé les personnages, j’ai été touchée par leurs destins et les drames qui ont jalonné ces vies. Justine est attachante, si forte. Elle veille sur son cousin Jules comme sur un frère, veille sur ses patients, ménage ses grands-parents. Elle ne pense pas assez à elle je pense. J’ai aimé l’alternance entre l’histoire de Justine et celle d’Hélène. Deux époques, deux histoires mais avec ce point commun: la force d’une femme et sa détermination  à ne jamais abandonner. Un roman qui nous parle d’amour, de secrets de famille, de la vieillesse le tout avec plein de douceur.

Ma notation :

Une jolie lecture.

Ce roman fait partie de la sélection du prix des lecteurs U en partenariat avec Le livre de poche auquel je participe en tant que membres du jury pour l’édition 2018.

 

Publicités

3 commentaires sur « Les oubliés du dimanche, Valérie Perrin »

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s