Sans elle, Amélie Antoine

Quatrième de couverture :

Avec elle, de Solène BAKOWSKI et Sans elle, d’Amélie ANTOINE, deux romans pour un projet commun.
Un point de départ identique pour deux histoires distinctes qui peuvent se lire indépendamment l’une de l’autre.
Une même famille, une même situation initiale, mais un événement qui vient tout bouleverser.
Pour tous ceux qui se sont un jour demandé : Et si un seul détail de ma vie avait changé, est-ce que tout aurait été radicalement différent ?
Pour tous ceux qui aiment voir les deux faces d’une même pièce.

L’avis de Lunatic :

Quand j’ai vu passer ce projet, je n’avais pas bien compris le principe. Une fois toutes les infos, j’ai trouvé cette idée géniale ! Un même premier chapitre, et un petit détail qui change tout. Il suffit d’un lacet que l’on refait ou non, pour donner à chaque roman une tournure totalement différente.

14 Juillet 2004 : Patricia assiste avec sa fille Jessica à un feu d’artifice, sa sœur jumelle Coline punie pour une bêtise est restée à la maison avec Thierry le papa. Et le drame se met en place, Jessica disparaît. Elle est introuvable. Amélie Antoine entraîne alors son lecteur dans l’intimité de la famille, on rentre au cœur des angoisses que vit cette famille, cette déchirure, ce gouffre de douleur que crée l’absence de la petite fille. Le récit s’étale sur plusieurs années: les difficultés pour Colline de vivre sans sa sœur et cette impression que tout le monde aurait préféré que ce soit elle qui disparaisse, les difficultés à grandir dans l’ombre de cette sœur absente mais si présente finalement. On assistera aussi à la déchéance du couple, Patricia et Thierry au lieu de se soutenir se détruirons et leur amour meurt à petit feu. On est témoin aussi de l’enquête autour de cette disparition, la façon dont on les interroge, dont on les suspecte. Toutes les lumières sont braquées sur la famille de Jessica, tout le monde parle d’eux au village. La disparition de Jessica fait éclater toute la famille. Colère, peur, jalousie, culpabilité, espoir et désillusion sont au cœur du roman. Finalement ce roman c’est le récit d’un fait divers tragique sur lequel l’auteure penche une loupe afin que le lecteur plonge au cœur du drame que vit cette famille.

J’ai vraiment apprécié la plume d’Amélie Antoine. Le récit est dur, poignant et j’ai lu ce roman d’une traite. L’ambiance est étouffante, pesante. Amélie Antoine nous dresse le portrait de personnages qui m’ont particulièrement touché : en totale compassion pour Colline, j’ai détesté Patricia tout en imaginant quelles douleurs elle devait endurer, puis j’ai approuvé les choix de Thierry. Le final m’a totalement achevée, Amélie Antoine a su me mettre KO.

J’ai éprouvé le besoin de ne pas lire dans la foulée Avec elle. J’avais besoin d’une pause, de laisser décanter un peu les émotions ressenties avec Sans elle. Je vais commencer ce 2ème roman avec quelques appréhensions. Ne vais-je pas m’ennuyer en retrouvant cette famille ? Est-ce que je vais réussir à me détacher de cette histoire et me laisser embarquer dans un récit différent ? A suivre….

Ma notation :

Vous l’aurez compris, un roman saisissant !

 

Publicités

7 commentaires sur « Sans elle, Amélie Antoine »

  1. Je l’ai fini ce matin, et comment dire… la fin… quel choc!
    Et je dois dire que lire ce livre avec l’actualité de ces derniers jours / mois était un peu particulier. Ça rendait les choses bien plus réelles.

    J'aime

      1. Et il y a une semaine j’étais seule avec ma fille de 4 ans à un feu d’artifice, et ben j’étais pas bien fière… elle qui n’arrêtais pas de vouloir s’éloigner un peu pour danser sur la musique – je ne sais pas combien de fois je lui ai dit de rester près de moi… et je n’ai pas arrêté de penser à ce bouquin!! 😉

        Aimé par 1 personne

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s