Un été près du lac, Heather Young

Quatrième de couverture :

1935. Comme tous les ans, Lucy, Lilith et leur petite sœur Emily viennent passer l’été en famille dans leur chalet, sur les bords d’un lac du Minnesota. Mais un matin, Emily est introuvable. Qu’est-il arrivé à l’enfant de six ans ? Nul ne semble le savoir. Et alors que, fou de douleur, leur père se suicidera, Lucy, Lilith et leur mère resteront toute leur vie dans ce chalet, à attendre l’improbable retour de la petite préférée.

1999. Lucy vient de mourir, léguant le chalet et tous ses biens à sa petite nièce Justine. Un héritage qui arrive juste à temps pour la jeune femme qui doit fuir San Diego et une histoire d’amour abusive, pour mettre à l’abri ses deux filles. Mais le vieux chalet n’a rien d’une chaleureuse villégiature. La maison est isolée, bientôt prisonnière de la neige qui recouvre le Minnesota ; son seul voisin est un vieil homme bourru, probablement fou. Et alors que la jeune femme tente de transformer la lugubre bâtisse en foyer pour elle et ses filles, son aînée développe soudain une étrange obsession pour Emily, leur aïeule disparue.
Car la maison n’a pas dévoilé tous ses secrets. Là, dans les affaires laissées par Lucy, se cache un journal. Les Mémoires d’une petite fille naïve qui a laissé se dérouler un drame si terrible que, soixante ans plus tard, sa famille en porte encore la trace…

L’avis de MadameOurse :

J’ai eu la joie d’être tirée au sort pour recevoir ce livre via le club de lectures Belfond. La quatrième de couverture me plaisait bien : secrets de famille, mystère et cette couverture intrigante.

Un été près du lac offre un cadre de lecture très agréable : auprès d’un lac donc où se réunissent chaque été des familles bourgeoises. C’est là que grandissent 3 sœurs Lilith, Lucy et Emily. Jusqu’au jour où la petite dernière disparaît. C’est par la voix de Lucy que nous allons découvrir l’histoire de la famille Evans qui vit des étés comme, hors du temps, dans cette bulle. Les enfants jouent, les parents profitent de la vie, les ados vivent leurs premiers émois.

Les chapitres sont alternés avec l’histoire de Justine, petite nièce de Lucy. Elle vient d’hériter  la maison de sa grand tante, dernière décédée de la famille. Elle profite de cette occasion pour fuir un conjoint abusif, Patrick, entraînant derrière elle ses 2 filles. Elles arrivent alors dans une maison bien décrépite, complètement isolée de la ville et dans une région où il fait très froid. Il leur faut prendre leurs marques et se reconstruire. Justine est une femme fragile qui a eu une enfance particulière avec sa mère Maurie qui voguait d’homme en homme et on ressent à quel point cela a faussé sa perception du couple et de l’amour. Elle doit faire face aux difficultés que cette nouvelle vie représente pour ses filles, à la venue de sa mère qui va chambouler leur équilibre instable. J’ai trouvé Justine touchante par sa volonté de s’en sortir tout en ayant conscience qu’il serait si simple et doux de « replonger ».

A un moment de ma lecture je me suis dit, c’est bizarre d’habitude ce principe d’alternance des vies de 2 générations m’agace tant il est déjà vu et là non, les pages coulaient de façon fluide, avec un plaisir de lire. Sans doute est-ce parce que Justine n’est pas réellement en train de mener l’enquête sur la vie de sa grand tante.

C’est celle-ci en réalité qui va nous dévoiler le drame qui a ruiné leur vie. Se sachant mourante, elle écrit un carnet où elle souhaite dévoiler ce qui est arrivé à sa petite sœur. Elle ne veut pas emporter ses secrets avec elle. Et c’est tout doucement, en revenant sur son enfance et sur sa vie de femme qu’elle va nous amener à découvrir le drame qu’elle a vécu. Je ne m’attendais pas à ces révélations, j’ai été choquée et très attristée par le cœur du secret et en même temps j’ai trouvé le récit très juste, parfaitement dosé, évoquant certaines choses dans les grandes lignes sans les détails qui le rendrait gênant….

Ma notation :

Une belle lecture, un roman bien écrit et une jolie fin.

Merci aux éditions Belfond pour cette lecture.

Publicités

5 commentaires sur « Un été près du lac, Heather Young »

  1. Je l’ai reçu également et c’est ma prochaine lecture !! Ton avis donne envie de s’y plonger direct, mais je dois encore terminer mes cours donc faut que je patiente un peu. Merci à toi pour ce bel avis !

    J'aime

  2. Un peu comme maxelie j’imaginais un final un peu glauque.., en tout cas ton avis et la 4ème de couverture me donne envie.. Hop j’ajoute à mes prévisions d’achats pour la bib.

    J'aime

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s