La Lectrice de La Semaine Part En Vacances #8

Bonjour à toutes. Septembre est arrivé mais peut être certaines d’entre vous ont encore un pied dans les vacances ? Ici c’est au moins le cas de notre amie Lunatic alors je vous propose de découvrir les réponses qu’elle a également faites au questionnaire de notre été.

Vous aviez un doute sur ce que fait Lunatic pendant ses vacances ? Des châteaux de sable évidemment !

Quelle est la lecture qui t’a le plus marqué parmi celles lues au cours de tes derniers étés ?

Je me souviens avoir été totalement conquise et touchée par le roman de Jonathan Safran Foer, c’était il y a 10 ans mais c’était un réel coup de poing littéraire.

Oskar Schell est inventeur, entomologiste, épistolier, francophile, pacifiste, consultant en informatique, végétalien, origamiste, percussionniste, astronome, collectionneur de pierres semi-précieuses, de papillons morts de mort naturelle, de cactées miniatures et de souvenirs des Beatles. Il a neuf ans. Un an après la mort de son père dans les attentats du 11 septembre, Oskar trouve une clé. Persuadé qu’elle résoudra le mystère de la disparition de son père, il part à la recherche de la serrure qui lui correspond. Sa quête le mènera aux quatre coins de New York, à la rencontre d’inconnus qui lui révéleront l’histoire de sa famille.

Quel est le roman que tu veux absolument lire cet été ? (un seul !)

J’ai ce roman offert par mon mari qui attend patiemment sur la table de mon salon depuis début juillet. Je meurs d’envie de le commencer, mais je me le garde pour mes vacances d’août. Je pense qu’il va me captiver comme bien souvent sait le faire ce auteur, alors j’ai envie de me préserver un moment particulier pour le lire.

Quelle couverture de roman évoque le plus l’été pour toi ?

Je trouve que les couvertures des romans de Michel Bussi, bien colorées mais tout en sobriété font en général très estival. Vous ne trouvez pas?

Si tu devais acheter un livre qui sort cet été, quel serait-il (parution entre le 01/07 et le 31/08) ?

Envie de découvrir avec une petite année de retard ce roman du jeune Gaël Faye qui a eu un joli succès. La sortie en poche est prévu pour le 24 août, c’est l’occasion de le lire enfin.

Avant, Gabriel faisait les quatre cents coups avec ses copains dans leur coin de paradis. Et puis l’harmonie familiale s’est disloquée en même temps que son « petit pays », le Burundi, ce bout d’Afrique centrale brutalement malmené par l’Histoire.
Plus tard, Gabriel fait revivre un monde à jamais perdu. Les battements de cœur et les souffles coupés, les pensées profondes et les rires déployés, le parfum de citronnelle, les termites les jours d’orage, les jacarandas en fleur… L’enfance, son infinie douceur, ses douleurs qui ne nous quittent jamais.

Très bon lundi à toutes et bonnes lectures !

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s