La Lectrice de La Semaine Part En Vacances #5

Nouveau lundi, nouvelle lectrice ! Cette semaine, je vous propose d’explorer la Caverne d’Haifa. Et je vous conseille vivement d’aller faire un tour sur son joli blog où les livres sont toujours mis en avant dans de belles images.

Quelle est la lecture qui t’a le plus marqué parmi celles lues au cours de tes derniers étés ?

L’été est la période que je préfère pour découvrir des classiques, je pense que la lecture d’été qui m’a le plus marqué dans ma vie de lectrice c’est Orgueils et préjugés de Jane Austen. Je me rappelle, j’étais lycéenne, et dès l’ouverture du roman, dès les premières pages j’ai été subjuguée par la famille Bennet, l’atmosphère anglaise, le personnage d’Elisabeth et par le fameux Mr Darcy ! Je pense que c’est l’un des livres qui a forgé ma passion pour la lecture, un roman que je recommande à tous ! C’est intemporel et ça se lit très bien. Pour moi c’est l’une des œuvres qui peut servir à dépoussiérer l’image des classiques !

Quel est le roman que tu veux absolument lire cet été (un seul) ?

 

Le livre que je veux absolument lire cet été, on en entend beaucoup parler sur les réseaux sociaux, et j’ai envie de me laisser embarquer à mon tour ; c’est La lectrice de Tracy Chee. Edité chez Robert Laffont, la couverture est sublime et donne un vrai air de vacances, mais surtout la quatrième de couverture promet une aventure pas comme les autres.

« Il était une fois, et une fois il sera…

Ainsi commence l’histoire de Sefia, qui a perdu sa mère, son père, puis sa tante Nin à cause d’un étrange objet rectangulaire.

Ceci est un livre.

Dans un monde où personne ne sait lire, Sefia va devoir poursuivre une triple quête de sens, de vérité et de vengeance. Épaulée par un mystérieux allié qui possède ses propres sombres secrets, elle va sillonner jungles et mers, au gré de ces histoires qui font l’Histoire avec un grand H…

Le premier tome d’une trilogie best-seller aux États-Unis.

Une expérience de lecture inédite.

Un roman magistral regorgeant de contenus cachés. »

Quelle couverture de roman évoque le plus l’été pour toi ?

Passionnée par les romans d’aventures et de pirates, je pense que pour répondre à cette question, je vais plutôt parler d’une série BD que j’ai adorée lire : Barracuda de Jérémy et Jean Dufaux.

Pour les amateurs de Pirates des caraïbes, ou bien de L’île au Trésor, cette BD est faite pour vous ! Mélange entre des aventures en mer, des querelles sur terre, et des histoires d’amours passionnées, cette BD est parfaite pour s’évader en vacances !

Même si les couvertures sont sombres, les planches à l’intérieur sont très colorées : un dépaysement assuré !

Si tu devais acheter un livre qui sort cet été, quel serait-il ? (parution entre le 01/07 et le 31/08)

Cette question est difficile parce que la rentrée littéraire du mois d’Août offre des choix diverses et variés qui me font tous très envie ! Pour m’aider un peu, je vais choisir l’un des romans qui sort le jour de ma naissance, le 17 Août : L’écliptique de Benjamin Wood chez Robert Laffont.

Emily St. John Mandel

1972, sur l’île de Heybeliada au large d’Istanbul, le refuge de Portmantle accueille des artistes en burn-out. Knell, talentueuse peintre écossaise, y vit depuis une dizaine d’années quand son quotidien est chamboulé par l’arrivée de Fullerton, un nouveau venu instable, qu’elle retrouve bientôt noyé dans sa baignoire. Cet événement l’oblige à considérer d’un oeil différent ce refuge régi par des lois singulières. Elle replongera aussi dans sa jeunesse en Écosse et dans ses années de formation dans le Londres des sixties.

Dans ma liste d’envie, à la date de mon anniversaire, j’avais le choix entre celui-ci et La fuite, de Paul-Bernard Moracchini, aux éditions Buchet-Chastel.

Prisonnier d’une société qu’il méprise, un homme décide de partir à la rencontre de son animalité profonde. Perdu en plein bois, vivant de ses chasses avec, pour seule compagnie, son chien Lione, le narrateur va se détacher de toute notion de réalité et vivre de ses rêves. Une errance onirique qui lentement bascule…

Ce qui a fait pencher la balance c’est le cadre de l’histoire : les années 1960 sont parfaites pour démarrer cette nouvelle rentrée ! Et puis la question artistique est présente dans le roman et il faut savoir que j’aime beaucoup les histoires qui nous posent des questions sur la notion d’art et d’artistes. Et puis il faut dire que j’en attends peut-être un peu plus du roman de Benjamin Wood que de celui de Paul-Bernard Moracchini.

De toute manière, il se peut fortement que ces deux livres se retrouvent entre mes mains à leurs sorties !

 

On vous souhaite à toutes et tous une belle semaine d’août. RDV la semaine prochaine pour une nouvelle plage livresque.

Publicités

2 réflexions sur “La Lectrice de La Semaine Part En Vacances #5

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s