Tu seras ma beauté, Gwenaële Robert

Quatrième de couverture :

Lisa, une professeure de sport au physique parfait, ne perd pas de temps en grands discours. C’est une femme directe. Mais lorsqu’elle rencontre, lors d’un salon du livre, Philippe Mermoz, séduisant auteur à succès, elle pressent que sa seule beauté ne suffira pas. Elle demande à Irène, une collègue de français à l’apparence ordinaire, éprise de littérature, d’écrire à sa place quelques lettres destinées à le charmer. Irène accepte, se prend au jeu, et voilà que ses jours monotones, un peu tristes – un mari notaire, un enfant qu’elle n’arrive pas à avoir –, s’en trouvent profondément bouleversés. La correspondance s’intensifie, devient intime, se prolonge. Jusqu’à ce que Lisa, perdant patience, décide de retrouver l’écrivain pour une nuit… Irène sombre dans le désarroi. Peut-elle continuer à vivre comme avant ?

L’avis de Lunatic :

On connaît  tous Cyrano de Bergerac. Sans forcement l’avoir lu, on connaît l’histoire de Cyrano, qui séduit Roxane avec ses mots à travers le personnage de Christian, bien plus charismatique que lui. Ici c’est une sorte de Cyrano moderne qui est nous raconté à travers nos trois personnages. Lisa, la belle prof de sport, que l’auteur n’épargne pas, faisant d’elle une nana superficielle, insipide et très nunuche je trouve. Elle va demander à Irène, sa collègue de français d’user de ses talents littéraires pour la remplacer dans l’écriture d’une correspondance avec l’écrivain Philippe Mermoz, avec comme seul but de le séduire. Un petit jeu sans réelle attente pour Lisa, qui se demande juste ce que Mermoz a de si séduisant, mais un jeu qui va prendre une réelle ampleur dans la vie d’Irène. Ce jeu de dupe va bouleverser son quotidien banal et  on peut le dire un peu tristounet, auprès d’un mari qui lui semble ennuyeux. Mais Irène pourrait être chacune d’entre nous au final, j’ai vraiment trouvé ce personnage très crédible et percutant. Lisa va finir par rencontrer Mermoz, ce qui va fortement perturber notre « Cyrano au féminin ». Je n’en dis pas plus, à vous de découvrir la suite. Un petit bémol sur le passage du roman qui évoque son infertilité, elle abandonne un protocole et tire un trait sur le parcours médical par manque d’infirmière pour des injections : ce passage n’est pas du tout réaliste ou alors montre tout simplement que c’était l’excuse facile pour se résigner et tout stopper.

C’est un roman court, avec de vraies références littéraires dont je me suis délectée. J’ai trouvé que le style employé s’accordait à merveille avec l’histoire de notre trio. Une déclaration d’amour aussi au style de la correspondance, que l’on ne voit plus. Un beau roman pour cette auteure qui jusque là n’avait publié que des romans jeunesse. Je pense que l’on entendra parler de ce roman à la rentrée et je miserai même sur le fait qu’il fasse partie de la 1ère sélection du prix Goncourt le 5 septembre prochain. A suivre…..

Ma notation :

Une romance moderne mais pleine de romantisme avec un coté classique.

(Roman lu en partenariat avec Netgalley)

Publicités

2 réflexions sur “Tu seras ma beauté, Gwenaële Robert

  1. Je me plante peut être totalement.. En même temps je connais pas la qualité des autres romans de cette rentre littéraire..

    J'aime

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s