Ne dis rien à papa, François-Xavier Dillard

Quatrième de couverture :

L’instinct maternel est l’arme la plus puissante au monde. Surtout quand on la retourne contre ses propres enfants.

Quatre jours et quatre nuits se sont écoulés avant que la police ne retrouve la victime dans cette ferme isolée. Quatre jours et quatre nuits de cauchemars, de douleurs et de souffrances, peuplés de cris et de visons imaginaires en face de ce jardin dans lequel elle a été enterrée vivante.

Sur un autre continent, loin de cet enfer, Fanny vit avec son mari et leurs jumeaux Victor et Arno. Leur existence bien réglée serait parfaite si elle ne percevait pas, au travers des affrontements qui éclatent sans cesse entre ses enfants, chez l’un, une propension à la mélancolie et, chez l’autre un véritable penchant pour le mal. Chaque jour elle se dit qu’elle ne pourra plus supporter une nouvelle crise de violence, ces cris qui la replongent au cœur d’images qu’elle voudrait tant oublier… À n’importe quel prix…

Et lorsqu’un nouveau voisin s’installe dans la grande maison, elle souhaite offrir le portrait d’une famille parfaite. Mais chaque famille a son secret et le sien est le plus terrible qui puisse exister.

L’avis de MadameOurse :

Lorsque Fais le pour maman est sorti il y a quelques années, il m’avait bien donné envie et je l’avais dans ma wish list sans avoir passé le cap de l’acheter. Ne dis rien à papa était proposé sur le site de Netgalley, la quatrième de couverture me branchait bien et c’était donc l’occasion pour moi de découvrir François-Xavier Dillard. Et j’ai adoré !

Le début de ce thriller est vraiment chouette, j’ai eu l’impression de tirer des fils au bout d’une toile d’araignée. Des fils qui ne semblent avoir rien en commun et qui, pourtant, vont avoir des ramifications les uns avec les autres. Il y a plusieurs chapitres au début de ce roman : ceux où l’on découvre Fanny mère de famille parisienne qui donne vite l’impression d’être fragile et déséquilibrée. Il y a une enquête de police qui commence pour l’inspecteur Dubois suite aux meurtres, très violents, de plusieurs médecins. Et il y a, à des milliers de kilomètres de là, une personne qui se réveille enterrée vivante. Cette personne va réussir à se sortir de sa tombe sans rien se souvenir de ce qui lui est arrivé.

De page en page, l’auteur amène des détails, développe chacune de ces histoires. Et très vite, on fait alors les premiers liens. On se pose des questions. Et on soupçonne quelque chose d’hors norme, d’effrayant.

La construction du roman est pour beaucoup dans sa réussite, l’enchaînement est vraiment bon, très étudié et très réussi. Je me suis, à de nombreuses reprises, interrogé sur l’unité de temps du roman, essayant de classifier les événements dans un ordre chronologique, j’ai vraiment cogité en lisant Ne dis rien à papa et c’était chouette. L’histoire est, elle aussi, complètement à la hauteur, je n’aurais pas pu deviner dans les détails où nous amenait l’auteur. Et j’ai vraiment adoré ce thriller !

Ma notation :

Un thriller extrêmement réussi de par sa construction et son histoire très aboutie. Il m’aura manqué quelques réponses à des questions (mineures quand même) que je me suis posé au cours de ma lecture mais je referme ce roman avec une envie de découvrir un peu plus l’univers de l’auteur à travers ses autres romans.

(Roman lu en partenariat avec Netgalley)

Publicités

3 réflexions sur “Ne dis rien à papa, François-Xavier Dillard

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s