Le facteur émotif, Denis Thériault

Quatrième de couverture :

Bilodo a vingt-sept ans, il est facteur et mène une existence tranquille. À l’ère des mails et des téléphones portables, il n’a plus souvent l’occasion d’acheminer une lettre personnelle. Alors, quand il en trouve une dans le flot de courriers administratifs et de publicités, il lui fait faire un petit détour et, le soir venu, ouvre l’enveloppe à la vapeur pour en découvrir le contenu. Sagement, le lendemain, il la remet à son destinataire. Son petit vice va le conduire à faire la rencontre épistolaire de Ségolène, qui écrit régulièrement des haïkus à un certain Gaston Grandpré. Tandis que son amour pour l’inconnue grandit à l’abri du réel, un étrange coup du sort va lui offrir une opportunité providentielle…

L’avis de Lunatic :

Besoin de légèreté, de poésie, de bonheur, d’amour? Ce roman est pour vous.. Je ne parlerai même pas de roman, mais de conte poétique. Bilodo, notre facteur nous embarque dans son univers tantôt triste, tantôt plein d’espoir, entre amour, désir, tout en délicatesse et poésie.

De poésie il est beaucoup question dans ce texte, plus précisément de haïku, qui j’avoue m’a toujours laissé de marbre, donc je partais avec un peu de réticence dans ma lecture. Ce roman est une véritable initiation à ce genre littéraire. Les haïkus, qu’échangent Bilodo et Ségolène ponctuent tout le texte et sont indispensables à l’histoire. Et je confirme que je reste insensible à la poésie malheureusement. Mais cela ne m’a pas empêché  d’apprécier cette lecture, une petite parenthèse d’une heure douce et captivante.

 

Ma notation :

 Un petit ovni littéraire à lire!

Publicités

Une réflexion sur “Le facteur émotif, Denis Thériault

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s