Quelques jours de nos vies, Clare Swatman

Quatrième de couverture :

Si la vie vous donnait une seconde chance, referiez-vous tout… en mieux ?
Zoé et Ed étaient prédestinés à s’aimer. Aujourd’hui, en couple depuis vingt ans, ils traversent côte à côte les plaines et les sommets de la vie conjugale. Comme un couple de vingt ans, ils s’embrassent tous les matins. Sauf que ce matin-là, Zoé est excédée et envoie balader Ed… qui meurt, fauché par un bus. Comment Zoé pouvait-elle savoir que c’était la dernière fois qu’elle le voyait ? Mais était-ce vraiment la dernière… ?
Quelque temps plus tard, Zoé se réveille dans sa chambre de jeune fille. La vie semble lui avoir offert une seconde chance : revivre les moments les plus importants de son histoire avec Ed. Et les revivre en mieux, afin d’en changer le destin…

L’avis de MadameOurse :

J’aime bien les romans « seconde chance » où l’auteur donne à son personnage la possibilité de revivre des moments de sa vie. Celui-ci était doublé d’une histoire d’amour et m’a de suite tentée lorsque je l’ai vu sur le site de Netgalley.

On va se retrouver plongés dans la vie de Zoé, qui, à la suite d’un choc à la tête, se réveille dans sa chambre d’ado et va revivre les grands moments de sa vie amoureuse avec Ed, décédé accidentellement alors qu’il n’avait pas encore 40 ans. Ce qui est original c’est que Zoé ne revit pas tous les jours mais juste les jours « clés » et, ainsi, à chaque réveil elle doit savoir quel jour on est, ce qui se passait ce jour là, etc. Ça entraîne des quiproquo dans la mesure où elle a oublié des RDV ou ce qu’elle faisait la veille du jour en question.

Il y a un gros décalage aussi entre la Zoé qu’elle était, lorsqu’elle a vécu ces moments pour la première fois et la possibilité de revivre ces choses alors qu’elle est dévastée par la perte de son mari. Ce décès accidentel et brutal alors qu’elle était dans une période dure dans sa vie de couple, où plus grand chose n’allait entre eux va être très difficile à vivre pour elle et elle va s’attacher à ce que chaque nouvelle journée se termine sur une bonne note (ce qui ne sera pas toujours facile).

J’ai beaucoup aimé les jeunes années du couple, c’est une belle histoire d’amour, une histoire d’évidence entre cet homme et cette femme. Et puis, au détour d’une page, je lis juste quelques lignes où Zoé commence à évoquer ce qui, petit à petit, a mené à l’usure de leur amour. Et là je me dis « oooohhhh » toute attristée et surtout touchée. Je ne m’attendais pas du tout à l’évocation dans ce roman d’un thème qui m’affecte particulièrement, d’un thème qui, d’ailleurs, est complètement à l’origine du titre de ce blog.

Voilà, l’auteure avait réussi son coup, j’étais irrémédiablement captivée. Et pourtant, il m’a fallu patienter encore avant d’en savoir plus car ce n’est que plusieurs chapitres plus loin qu’on va suivre Ed et Zoé à travers leur désir d’enfant. J’ai trouvé le thème bien traité, la douleur du vécu y est mise en avant sans détails plus que ça sur le traitement « de fertilité » (c’est comme ça que l’auteure le dit et c’est très bien !). Je laisse cependant à chacun le soin de juger de la crédibilité ou véracité du traitement de ce thème, personnellement rien ne m’y a choquée.

Au delà de ça, Zoé est toujours attachée à tenter d’influer sur les événements et surtout à changer la destinée d’Ed pour qu’il reste en vie. Dans les dernières pages du roman, sa volonté va devenir de plus en plus forte et va amener beaucoup de tension dans le roman. Je me suis beaucoup demandé comment l’auteure allait traiter les choses. Garder Ed en vie me semblait trop facile et pour autant, écrire ce roman ainsi, en faisant revivre sa vie à son héroïne, sans rien y changer aurait aussi semblé extrêmement cruel. Je n’en dis pas plus sinon qu’il y a l’impatience de découvrir ce qu’il en sera lorsqu’on est plongés dans notre lecture.

Ma notation :

Un très beau roman. Je remercie Netgalley et les éditions Presse de la Cité pour cette lecture. Et chères amies pmettes n’hésitez pas, lisez-le ( ! (Et venez ensuite me dire ce que vous en pensez bien sûr !)

 

(Roman lu en partenariat avec Netgalley)

Publicités

5 réflexions sur “Quelques jours de nos vies, Clare Swatman

  1. Je l’ai lu aussi!! J’ai beaucoup aimé suivre les mésaventures de Zoé… le sujet de l’infertilité est traité avec justesse sans vraiment rentrer dans le détail du parcours… seul tout petit bémol: la fin que j’ai vu venir gros comme un camion!!😂 Mais en même temps comment cela aurait pu finir autrement?

    J'aime

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s