Audrey Hepburn, la vie et moi, Lucy Holliday

Quatrième de couverture :

Quand elle touche le fond, Libby Lomax connaît un remède imparable : se rouler en boule dans son canapé pour savourer son film préféré, Diamants sur canapé. C’est justement l’un de  ces jours « sans » que l’improbable se produit : Audrey Hepburn sort de l’écran ! Parée de sa petite robe noire, de ses perles et de son fume-cigarette, l’actrice est bien décidée à aider Libby à mettre de l’ordre dans tous les domaines de sa vie. Hallucination ? Bonne fée ? … Ou charmante calamité ?

L’avis de Lunatic :

Ma photo de profil explique pourquoi j’ai voulu lire ce roman : Audrey Hepburn , que je vénère surement autant que Libby, l’héroïne de ce roman.

Le roman débute avec Libby, enfant, qui est poussée par sa mère à passer casting et concours pour briller sur les écrans ou sur les planches, elle obtient trop souvent des rôles de simples figurantes quand sa sœur obtient les premiers rôles. On la retrouve au bout de quelques chapitres, à l’aube de la trentaine, jeune femme célibataire, maladroite et un peu farfelue, comique sans le vouloir, un petit côté Bridget Jones. Personnellement, je n’ai pas pu m’attacher à Libby, que je trouve quand même très niaise et naïve. J’ai davantage apprécie Oly, son ami qui veille sur elle et souhaite partager plus qu’une amitié.

Au milieu de toutes ces mésaventures (renvoi d’une série TV, déménagement raté, relations familiales pourries…) apparaît Audrey Hepburn qui va la conseiller, prendre ses confidences et l’aider en la forçant à se questionner sur sa vie. Totalement irréaliste mais pourtant bien mis en scène dans le roman.

C’est un roman frais, léger, amusant. Il se lit très bien, mais je n’ai pas été totalement conquise. Un peu fade à mon goût, puis une fin qui ne m’a pas convaincue. 2 autres tomes sont disponibles, avec cette fois ci l’apparition de Marylin Monroe et Grace Kelly, mais je ne pense pas avoir envie de replonger dans la vie de Libby Lomax.

Ma notation :

 Une lecture agréable mais on peut trouver sans doute mieux dans le même genre.

(Roman lu en partenariat avec Netgalley)

Publicités

2 réflexions sur “Audrey Hepburn, la vie et moi, Lucy Holliday

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s