De tes nouvelles, Agnès Ledig

Quatrième de couverture :

Anna-Nina, pétillante et légère, est une petite fille en forme de trait d’union. Entre Eric, son père, et Valentine, qui les a accueillis quelques mois plus tôt un soir d’orage et de détresse.

Maintenant qu’Eric et Anna-Nina sont revenus chez Valentine, une famille se construit jour après jour, au rythme des saisons. Un grain de sable pourrait cependant enrayer les rouages de cet avenir harmonieux et longtemps désiré.

L’avis de MadameOurse :

J’ai été déçue par cette lecture, j’ai retrouvé la plume bien typique d’Agnès Ledig et fait une overdose de philosophie à chaque paragraphe ! Tous les discours en sont truffés, les personnages ne se parlent pas (ou ne pensent pas) comme on le fait dans la vie de tous les jours. A chaque coin de phrase on est dans l’auto analyse et l’évocation de solutions pour le « mieux vivre ». Ce n’est pas réaliste du tout !! On peut avoir des personnages qui ont un attrait pour le développement de soi et qui se posent des questions à un moment donné de leur vie sur les événements qu’il traversent mais …. tous les personnages dont une petite fille de 7 ans non ce n’est pas crédible du tout !

A côté de ça, le monde d’Agnès Ledig est toujours aussi bisounours. Tous les personnages vont trouver un ami qui va leur tendre la main et les aider à avancer dans la vie. Ce serait merveilleux si ce monde là existait mais … ce n’est pas vraiment le cas hein !

Après le négatif, je dois quand même dire que l’histoire reste jolie, que le petit clan dessiné par Agnès Ledig est attachant. Le roman se lit bien, les événements que chacun vit s’enchaînent en douceur, la lecture est fluide. Bon la présentation de l’éditeur qui laisse entendre un dilemme dans la vie de Valentine est un peu bancale au final tellement ce petit caillou dans la chaussure de Valentine m’a paru peu de chose (et il n’est pas au cœur du roman)… Mais voilà, ne vous attendez pas à une intrigue mirobolante, il ne se passe pas grand chose de plus ici que dans la vie de tous les jours.

Ma notation :

Bof ! Je ne suis pas sûre d’avoir envie de lire le prochain Ledig…  En tout cas celui-ci, je l’oublierai vite.

Publicités

5 réflexions sur “De tes nouvelles, Agnès Ledig

  1. Je n’ai encore jamais lu cette auteure, et pour l’instant, ça ne me tente toujours pas, bien que ses histoires aient l’air très sympathiques. Pourtant j’ai lu plein d’avis positifs, mais il y a quelque chose qui me retient…

    J'aime

  2. Je partage ce que tu as écrit même si je n’ai pas lu ce livre la Mais « juste avant le bonheur » que j’ai littéralement déteste. Alors oui, ça se lit, mais ce mélange Bisounours (tout est bien qui finit bien) ne passe pas. La façon qu’elle a eu d’aborder la perte d’un enfant alors qu’elle est elle même passée par la m’a clairement mise en colère, j’ai trouvé ca superficiel et irréel (alors qu’Alabama Monroe en revanche, même si c’est un film, le décrit de façon si juste…). Bref juste avant le bonheur n’est pas le sujet mais il est clair que non, on ne m’y reprendra pas, je ne la lirai plus!

    Aimé par 1 personne

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s