Les conquérantes tome 1, Alain Leblanc

004

Quatrième de couverture :

Clémence n’a toujours désiré qu’une seule chose : mener une vie libre. Mais dans ce début de XXème siècle où la moindre revendication féministe est considérée comme une atteinte aux bonnes mœurs, le chemin sera long avant qu’elle n’accède enfin au bonheur. La première guerre mondiale, son sens des affaires et son amour de la mode feront d’elle, après bien des combats, une femme profondément moderne.

Journaliste et critique à Paris Match puis à France-Soir, Alain Leblanc est ensuite devenu scénariste pour la télévision et le cinéma. Il a écrit une vingtaine de romans, dont Un pont entre deux rives, adapté au cinéma avec Gérard Depardieu et Carole Bouquet.

L’avis de Tittounett :

Je suis une grande fan de saga et encore plus quand elle porte sur l’histoire du XXème siècle. Ici nous allons donc découvrir ce siècle au travers des yeux des femmes. On sait que le droit des femmes est encore un sujet sensible aujourd’hui et replonger dans la conquête de nos droits est très intéressant. On a envie de hurler quand le livre nous rappelle qu’on était réellement des objets, qu’on appartenait à nos maris, que nous n’avions aucun droit ou presque. Clémence a grandi dans cette partie du siècle et a été élevée par un père qui la considérait pas plus qu’un morceau de viande et une mère soumise à son mari. Très vite, elle se rebelle contre cette différence entre l’éducation de son frère aîné et la sienne jusqu’au jour où son père veut la vendre à un homme puisque les femmes ne servent qu’à faire des unions financières, à faire la cuisine et pondre des marmots. Ce tome sera donc sur la vie de Clémence, aura-t-elle le courage de fuir cette situation, le pourra-t-elle dans ce monde qui la condamnera à l’opprobre et à la honte ? Quel avenir peut-elle construire au milieu d’un monde en guerre dans les tranchées ? Les années, la guerre et surtout l’après-guerre fait évoluer la situation. Les femmes ont tenu le pays pendant que les hommes sont partis en guerre et Clémence en fait partie. On sait qu’à partir de ce moment de notre histoire, le rapport de force a commencé à évoluer mais à quel prix pour Clémence ?

Ma notation :

La saga le Siècle m’a beaucoup marquée et j’ai regretté le peu de place laissé au côté historique et politique mais j’ai dévoré ce livre malgré tout et j’ai hâte que le tome 2 sorte.

Publicités

2 réflexions sur “Les conquérantes tome 1, Alain Leblanc

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s