Se souvenir de nous, Virginie Coëdelo

003

Quatrième de couverture :

Vacances de Noël.
Jeanne, jeune professeur, commence mal ses vacances : rupture sentimentale à gérer, mère hospitalisée dans un état critique.
Au même moment, Philippe, la cinquantaine, est de retour en France après de nombreuses années passées à Londres. Fraîchement divorcé, il souhaite désormais aller de l’avant mais une enveloppe pleine de souvenirs d’une ancienne histoire d’amour va tout changer…
Jeanne et Philippe vont tous les deux se plonger au début des années 80, l’une en quête du passé de sa mère, l’autre à la reconquête d’un amour impossible. Leurs chemins vont se croiser, puis se confondre.
A la fin, une chose : la vérité, leurs vérités.

L’avis de MadameOurse :

Ce livre est le premier roman que je reçois et ai la chance de lire via la plateforme Netgalley. Lorsque je l’ai ouvert sur ma liseuse, j’ai ronchonné (oui je suis une râleuse) parce qu’il ne faisait que 147 pages (et au final l’histoire se termine à la page 126). Par habitude je ne lis pas les romans courts qui me laissent trop souvent sur ma faim ou que je ne trouve pas aboutis. Du coup, je m’attendais « au pire ».

J’ai peiné sur les premiers chapitres où l’on découvre tour à tour Jeanne puis Philippe. J’ai eu un gros souci avec la narration : l’auteure parle de son personnage en disant « il » ou « elle » puis d’un coup on passe à un paragraphe où le personnage se raconte au « je ». J’ai eu du mal à comprendre ce qui se passait et à suivre. Heureusement, je n’ai pas retrouvé ce procédé plus tard dans le roman.

Petit à petit, je me suis vraiment attachée à ma lecture, elle est pleine de jolis moments, de souvenirs (logique avec le titre), d’émotions, d’amour. C’est vraiment beau. On pourrait extraire plein de belles citations au cours de notre lecture. Il y a les souvenirs d’enfance de Jeanne évoqués par sa mère Anne et il y a les souvenirs d’une histoire d’amour magique mais qui ne pouvait perdurer vécue par Anne et Philippe. On découvre petit à petit pourquoi Anne et Philippe qui étaient si amoureux l’un de l’autre se sont séparés.

Anne est à mon sens le personnage central de ce roman, atteinte de cancer et hospitalisée, c’est par elle, qui vit pourtant l’une des périodes les plus dures qu’on puisse imaginer, que nous vient toute la beauté de ce roman. La relation entre elle et sa fille, ce qu’elle veut lui léguer (des souvenirs positifs pour oublier les moments tristes) est très bien évoquée avec notamment un journal où elle écrit ce qu’elle retient de sa vie. Lorsque Philippe revient dans sa vie, ce n’est là aussi que positif malgré les circonstances; on prend le bon et on oublie le reste.

Si j’ai eu du mal avec le personnage de Jeanne et les choix qu’elle fait à cette période charnière de sa vie où elle s’apprête à vivre sans sa mère, j’ai vraiment aimé tout le reste, l’évocation de l’enfance aussi bien que la découverte d’un amour magique mais impossible.

Pour un roman court finalement il ne m’a rien manqué même si la fin est faite sur une révélation qui nous interroge…

Ma notation 

Une très belle surprise. Un roman doux et positif.

netgalley-public-notag-md

(Roman lu en partenariat avec Netgalley)

Publicités

Une réflexion sur “Se souvenir de nous, Virginie Coëdelo

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s