Le pacte du silence, Martine Delomme

002

Quatrième de couverture :

La fête bat son plein chez les Astier quand l’indiscrétion d’une aïeule révèle le secret qu’Élisabeth gardait jalousement depuis vingt-quatre ans : son ex-mari François n’a pas simplement disparu comme elle l’a toujours prétendu, il a été jeté en prison… Le monde de cette quinquagénaire dynamique à l’autorité incontestée, vacille. Elle a su reprendre en quelques années les rênes de la manufacture de porcelaine familiale en élevant seule son fils Louis. Mais aujourd’hui, elle doit affronter un nouveau défi : elle permet à Louis de retrouver la trace de son père. Quel crime François a-t-il commis ? Pourquoi n’a-t-il jamais cherché à revoir les siens ?

Alors qu’Élisabeth tente d’apporter des réponses à son fils, elle va découvrir les manipulations et les mensonges dont elle n’a jamais cessé d’être la proie pendant toutes ces années.

L’avis de MadameOurse :

Ce roman m’a attirée car il contient ce qui m’attire tellement souvent, les secrets de famille… Ici j’ai été très déroutée dans ma lecture car finalement il y a des révélations dès le début du roman. En effet, Elizabeth est contrainte de voir resurgir le passé lorsque sa grand mère lance une bombe lors d’une fête. Elle révèle que le père de Louis et ex-mari d’Elizabeth a fait de la prison.

On apprend ainsi très vite ce qu’il s’est passé 18 ans auparavant, pourquoi François a fait de la prison et pourquoi il a coupé avec sa famille suite à cela et disparu. Mais le passé est cruel et la vérité que connaissait Elizabeth n’est qu’un pan de l’histoire. C’est donc tout au long du roman que nous allons en apprendre plus petit à petit jusqu’à la révélation finale.

A côté de ça, nous entrons dans la vie d’Elizabeth, qui gère une manufacture de porcelaine à Limoges et qui n’a jamais refait sa vie depuis son divorce forcé. C’est une femme qui ne vit que pour le travail et qui va finir par se rendre compte de sa solitude. J’ai été très mal à l’aise face à ce personnage au début du roman car elle ne s’entend pas du tout avec sa belle fille et j’avais l’impression de voir ma belle mère en elle. Heureusement, ce sentiment est vite passé et je me suis attachée à cette femme qui se voit prise pour cible du passé, reçoit des menaces, etc alors qu’elle n’est responsable de rien.

L’histoire au cœur de ce roman est plaisante. Le rythme est correct, l’histoire d’amour que va vivre Elizabeth pimente le récit mais je ne sais pourquoi, mon avis sur cette lecture n’ira pas au delà du « bien ».

Ma notation :

Une lecture agréable.

Publicités

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s