La trilogie berlinoise, Philipp Kerr

002

Quatrième de couverture :

Publiés pour la première fois entre 1989 et 1991, L’Eté de cristal, La Pâle Figure et Un requiem allemand ont pour toile de fond le IIIe Reich à son apogée et, après la défaite, l’Allemagne en ruine de 1947. Bernie Gunther, ex-commissaire de la police berlinoise, est devenu détective privé. Désabusé et courageux, perspicace et insolent, Bernie est à l’Allemagne nazie ce que Philip Marlowe est à la Californie de la fin des années 1930 : un homme solitaire, témoin de son époque.
Des rues de Berlin « nettoyées » pour offrir une image idyllique aux visiteurs des Jeux olympiques à celles de Vienne la corrompue, Bernie enquête au milieu d’actrices et de prostituées, de psychiatres et de banquiers, de producteurs de cinéma et de publicitaires. La différence avec un film noir d’Hollywood, c’est que les principaux protagonistes s’appellent Heydrich, Himmler et Goering….

L’avis de Tittounett :

J’ai une forte attraction pour tout ce qui touche la seconde guerre mondiale et les livres portant sur cette période et ceux portant sur le côté allemand en particulier sont rares. Parce qu’on n’aime pas rappeler que bon nombre d’allemands ont subi aussi mais bref ce n’est pas le sujet.

Voici l’histoire d’un héros dans le genre des vieux films en noir et blanc, un peu blasé, un peu révolté, un peu Saint Bernard mais aussi un peu intéressé et préoccupé par sa survie. Cette trilogie c’est donc 3 livres en un : le premier se situe en 1936, avant la guerre, les jeux Olympiques, après les SA, la prise de pouvoir des SS et au milieu un détective qui passe son temps à rechercher des juifs disparus puis se fait embaucher par un industriel pour retrouver l’assassin de sa fille. Le début d’une plongée au cœur du nazisme.

Le second livre se situe en 1938, juste avant la guerre, l’apogée du pouvoir des SS politique et social, ils dirigent tout. Notre héros a désormais un associé puis se fait embaucher à sa grande surprise par une femme très riche pour protéger son fils homosexuel (pas la côte les homos en ces temps-là). Une simple enquête qui malgré lui le plonge au cœur de l’Allemagne nazie qu’il ne porte pas vraiment dans son cœur et le fait carrément travailler pour le bras droit d’Himmler.

Le troisième livre se situe en 1947 donc après la guerre. L’Allemagne nazie n’est plus et les américains, les russes et les anglais se partagent les ruines et le peuple catalogué comme monstrueux dans son ensemble. Notre héros est rentré de la guerre non sans mal et a retrouvé ses habitude de détective. Cette fois c’est un ancien collègue pas très clair qui lui demande de l’aider. Il est condamné à mort pour avoir tué un américain. Pas vraiment motivé mais fatigué par sa vie à Berlin et son couple qui bat de l’aile, notre héros part donc à Vienne aider ce collègue. Cette enquête va le mener tant du côté des russes que des américains, rapaces de l’après-guerre.

Ma notation :

Sans être passionnant genre à se coucher à pas d’heure, j’ai beaucoup aimé cette trilogie et son ambiance. Ces aventures dans l’Allemagne nazie sont très intéressantes, les enquêtes sont bien menées. C’est passionnant ce côté allemand si peu exploité en littérature. C’est aussi un peu flippant de s’apercevoir que s’ils ont le pouvoir dans les 2 premiers tomes on se rend compte que même après la guerre beaucoup de ces monstres ont gardé le même pouvoir et pire, en se vendant à prix d’or aux « alliés ». Le héros est super adorable genre cynique au cœur tendre.
Bref, j’ai beaucoup aimé mais attention 3 bouquins ça fait un petit pavé.

Publicités

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s