Malefico, Donato Carrisi

005

Quatrième de couverture :

Marcus est un pénitencier. Un prêtre capable de déceler le mal enfoui en nous. Mais il ne peut pas toujours lui faire barrage. Sandra est enquêtrice photo pour la police. Elle photographie les scènes de crime. Et ferme parfois les yeux. Face à la psychose qui s’empare de Rome, ils vont unir leurs talents pour traquer un monstre. Ses victimes : des couples. Une balle dans la nuque pour lui. Une longue séance de torture pour elle. Quel est l’être maléfique qui ne tue que des jeunes amoureux ?

L’avis de MadameOurse :

Cette fois-ci, j’ai bien fait attention à ne pas me faire avoir. Après ma lecture du Tribunal des âmes, j’ai vite enchaîné sur ce nouveau thriller où l’on retrouve Marcus et Sandra. L’objectif étant d’avoir encore en tête le début et pas me sentir complètement paumée. Moins de 3 mois avant d’enchaîner, j’étais bien.

Mais bon, je crois que Carrisi a réussi à me perdre quand même. Bouh… qu’elles sont complexes ses enquêtes, ça part dans tous les sens et je le regrette parce que du coup j’ai pas tout compris aux allusions, pas fait tous les liens qu’il aurait fallu faire lorsque les révélations sont tombées. Pire : j’ai même pas compris l’épilogue.

Alors forcément je suis déçue, je ne peux pas dire que le roman n’est pas bien mais ma lecture a été plutôt loupée. Et pourtant, j’ai aimé encore une fois le duo Marcus / Sandra qui enquête sur les mêmes crimes mais pas ensemble. Lui enquête en temps que prêtre, elle pour la police; ils sont amenés à se rencontrer et à s’entraider sur l’enquête, c’est sympa ce fonctionnement, ça change.

J’ai aimé également l’interrogation cachée derrière le roman sur la coexistence nécessaire du Bien et du Mal. J’ai aimé encore l’histoire sur le criminel qu’ils traquent ici, les révélations faites sur qui il est, quelle fut son enfance et comment il est amené à tuer et cibler des couples en torturant la femme. Mais voilà, la construction du roman doit être trop complexe pour moi entre les différents crimes qui ont lieu, les personnages qu’on suit tour à tour et qu’on découvre au fur et à mesure ainsi que leur rôle dans l’histoire et leur statut de « gentil » ou « méchant »…

Ma notation :

Sans plus pour ce nouveau titre de Carrisi, j’ai coulé et loupé une partie de la lecture, c’est dommage pour un thriller !

Publicités

Une réflexion sur “Malefico, Donato Carrisi

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s