L’autre qu’on adorait, Catherine Cusset


cvt_lautre-quon-adorait_7251

 

Quatrième de couverture :

Ce roman fait revivre Thomas, un homme d’une grande vitalité qui fut l’amant puis l’ami proche de la narratrice et qui s’est suicidé à 39 ans aux Etats-Unis.

L’avis de Lunatic :

J’ai choisi ce roman pour son auteure. En soi le résumé ne me donnait pas forcément envie, mais je me souviens d’avoir lu un de ses romans quand j’étais au lycée, j’avais été conquise par son écriture, donc ce titre de la rentrée littéraire a très vite été ajouté à ma PAL.

Ce n’est pas un roman que j’ai lu facilement tant le sujet est loin d’être joyeux (surtout quand on sait qu’il n’est pas si romancé que ça et que Thomas a existé dans la vie de l’auteure). Mais j’ai eu du mal avec le style employé pour la narration, j’ai failli arrêter tant l’usage de ce « tu » m’énervait. Ce « tu » l’auteure l’utilise pour raconter la vie de Thomas, sa vie brillante de professeur au USA, mais brillante qu’en apparence: Solitude, peur de l’échec, angoisse, bi-polarité, prise de médicaments… un cocktail explosif de sentiment et d’émotions qui l’amènera à une issu d’auto-destruction fatale. Cette histoire est racontée de façon froide je trouve, à ne pas vouloir tomber dans le pathos, le récit en devient fade.

Ma notation :

Un bel hommage pour ce Thomas, mais un roman pas à la hauteur de mes attentes.

Publicités

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s