Reflex, Maud Mayeras

002

Quatrième de couverture :

Photographe de l’identité judiciaire, Iris Baudry est discrète, obsessionnelle, déterminée. Disponible nuit et jour, elle shoote en rafales des cadavres pour oublier celui de son fils, sauvagement assassiné onze ans auparavant.
Mais une nouvelle affaire va la ramener au cœur de son cauchemar : dans la ville maudite où son enfant a disparu, un tueur en série s’est mis à sévir. Et sa façon d’écorcher ses victimes en rappelle une autre…
La canicule assèche la ville, détrempe les corps et échauffe les esprits, les monstres se révèlent et le brasier qu’Iris croyait éteint va s’enflammer à nouveau dans l’objectif de son reflex.

L’avis de MadameOurse :

Ça faisait longtemps que je n’avais pas lu de thriller et j’ai celui-ci en attente dans ma bibliothèque depuis au moins un an. Je l’ai acheté après en avoir lu beaucoup de critiques sur la blogo et parce que le résumé me plaisait bien.

J’ai de suite adhéré au style de l’auteure. On découvre Iris à travers son métier de photographe judiciaire et les descriptions sont très présentes dans le récit sans être trop chargées, c’est bien dosé et ça m’a beaucoup plu.

Au fur et à mesure du roman on va découvrir Iris plus personnellement et notamment revenir sur le drame qui lui a enlevé son fils Swan. Son métier n’est alors plus le centre du roman et ce n’est vraiment pas gênant, mieux encore j’ai trouvé la transition très habile car c’est finalement la vie d’Iris qui est au cœur du roman, on n’est pas dans une enquête policière ni une enquête qu’elle mène de son propre chef. Ce sont les événements de sa vie qui vont ramener à la surface le passé et lui permettre de faire de nouvelles découvertes. Finalement c’est un thriller abordé en douceur en quelque sorte.

En parallèle de ça, comme dans beaucoup de thrillers on alterne avec une seconde histoire. Celle-ci commence en 1920 par le viol d’une jeune fille de bonne famille par deux soldats. Cataloguée fille mère, accusée de mensonge en affirmant avoir été violée, elle va finir dans un couvent où elle sera très mal traitée et où elle mettra au monde une petite fille. Cette histoire, on ne comprend vraiment pas son lien avec la vie d’Iris, époques différentes, pas de lien évident entre les personnages, on se pose des questions. Et c’est ce qui fait le charme du roman et qui nous attache à notre lecture car on va dérouler les années de la vie de cette famille pour finalement faire apparaître un lien. Je n’en dis pas plus, il faut le lire et le découvrir de soi même.

Ma notation :

J’ai adoré, un roman très bien conçu, un thriller qui nous mène sur la piste d’un serial killer très actif mais sans que l’histoire soit particulièrement dure à lire comparé à d’autres romans. Le final est aussi réussi que la construction de tout le roman. Je vous le conseille !

Publicités

2 réflexions sur “Reflex, Maud Mayeras

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s