Parlez-moi d’Anne Frank, Nathan Englander

image

Quatrième de couverture :
« Parlez-moi d’Anne Frank » : deux couples se retrouvent pour un dîner, les femmes, de vieilles amies d’enfance, ont pris des chemins très différents : l’une, juive hassidique, vit en Israël avec son mari et ses dix enfants, l’autre a choisi la laïcité, elle n’a qu’un enfant ; adolescent. Au fil de la conversation, le mari de la seconde apprend que sa femme a fumé de la marijuana avec son amie quand elles étaient au lycée, puis il apprend que son fils en fume lui aussi et qu’il était le seul à l’ignorer… Les adultes se passent un joint, les langues se délient, le mari hassidique pense que les mariages interconfessionnels représentent un nouvel holocauste… Alors le « mari laïque » lance le jeu « Anne Frank » inventé par sa femme, le principe : « S’il le fallait, serais-tu prêt à me cacher au péril de ta vie ? ». Le jeu redouble d’intensité lorsque la femme hassidique lit dans les yeux de son mari qu’il la dénoncerait…

L’avis de Lunatic :
Ce livre est un recueil de nouvelles, « Parlez-moi d’Anne Frank » est le titre de la première nouvelle.

Je ne connaissais pas cet auteur, Nathan Englander écrivain américain qui dans les textes de ce livre nous parle de la communauté juive mais avec tant de détails, de références culturelles et religieuses si précises que je ne maîtrise pas qui font que je n’ai pas pu rentrer complétement  dans les intrigues des nouvelles.

Dans ces 8 nouvelles, le thème de l’Holocauste revient, traité à travers les yeux et les mots de divers personnages et dans des époques différentes. Chaque personnage évoque à sa façon comment il vit son judaïsme.

Un mini coup de cœur pour la nouvelle « le lecteur », oū l’auteur nous raconte l’histoire d’un écrivain qui en séance de dédicace retrouve toujours le même lecteur.. Mais malgré cette nouvelle plaisante, je n’ai vraiment pas aimé ce livre. Je ne suis peut être pas le public visé non plus!

Ma notation :
Une lecture dont on peut se passer…

Publicités

3 réflexions sur “Parlez-moi d’Anne Frank, Nathan Englander

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s