Le crime du comte Neville, Amélie Nothomb

Amelie-Nothomb-Le-crime-du-comte-Neville_ZNgpf87wXz-249x360

 

Quatriéme de couverture:

« Ce qui est monstrueux n’est pas nécessairement indigne. »

L’avis de Lunatic:

Mais pourquoi suis-je aussi têtue et ai-je voulu lire le nouveau roman d’Amélie Nothomb? L’expérience de l’an dernier avec Pétronille aurait du me servir de leçon. 144 pages qui auraient pu tenir en une dizaines de pages tant le contenu de ce roman est juste du vide, de l’inintéressant et de la déception. Je m’y suis littéralement ennuyée, le texte est sans saveur à mes yeux! Mon avis sera aussi court que son roman.

Le pitch est rapide! Un aristocrate organise une dernière fête avant de vendre sa propriété! Une voyante lui annonce « Lors de cette réception, vous allez tuer un invité. ». Avec sa fille il s’accorde pour que ce soit elle et s’en suivent de longs dialogues et des descriptions sur la noblesse belge. Difficile d’en dire plus sans tout dire et dévoiler la fin d’un parfait ridicule. L’impression de relire encore une fois le même texte, avec des personnages ressemblant à tant d’autres de l’univers Nothomb.

Ma notation:

 A éviter sauf si vous voulez mourir d’ennui.

Publicités

4 réflexions sur “Le crime du comte Neville, Amélie Nothomb

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s