Et soudain le silence, Belva Plain

004

Quatrième de couverture :

Alarmés par l’étrange comportement de leur fille Tina – âgée de cinq ans -, Dan et Sally Grey décident de consulter le docteur Lisle, spécialiste des problèmes psychologiques de l’enfant. Son diagnostic est formel : Tina est victime de sévices sexuels… Incrédules, Sally et Dan voient un second médecin qui émet un avis différent. Le traitement prescrit reste sans effet et, peu à peu, Tina sombre dans un profond mutisme. Soudain, alors que les Grey cherchent désespérément un remède au mal de leur enfant, la vérité éclate, terrible, sordide. Non seulement le docteur Lisle avait raison, mais le coupable serait un membre de la famille…

L’avis de MadameOurse :

Je me suis plongée très facilement dans ce roman qui se lit vraiment bien. J’ai même été déçue du début du roman un peu trop rapide après avoir lu la 4ème de couv’. En effet, dans le 1er chapitre on apprend le verdict du Docteur Lisle concernant Tina mais ça va déjà trop vite ! On ne sait pas encore qui est la petite fille ni comment ses parents se sont inquiétés de son état. Et on ne saura jamais ce qui les a fait consulter, c’est dommage ça aurait enrichi le roman de creuser ce point.

Toutefois, une fois la situation de base du roman posée on se retrouve vite embarqué dans l’histoire de la famille, on apprend ainsi à connaître Dan et Sally les parents de Tina mais aussi les oncles Ian et Clive et le grand oncle Oliver. La famille est à la tête d’une entreprise familiale qui vaut lourd dans la région et le roman évolue entre les problèmes qui concernent l’entreprise familiale et la vie personnelle des divers protagonistes avec les rebondissements pour chacun.

Finalement j’en étais à me dire que l’histoire de Tina passait au second plan. Je l’ai noté sans déception car le roman restait vraiment sympa et c’est plutôt chouette quand il n’y a pas qu’un thème de traité dans le roman. Et puis dans les derniers chapitres on revient sur l’histoire de Tina et les ficelles se dénouent les unes après les autres. Pour ma part je me doutais dès le départ de ce qui allait être révélé, je ne me suis pas trompée pour une fois, les indices étaient trop évidents. Mais le final est largement à la hauteur à la vue des autres révélations et événements qui achèvent le roman.

Ma notation :

Une lecture très agréable, une histoire de secrets au sein d’une famille très bien ficelée, tout ce que j’aime.

Publicités

3 réflexions sur “Et soudain le silence, Belva Plain

    • En fait ça ne l’est pas réellement, il y a de nombreux chapitres où on apprend plein de choses sur le reste de la famille et ces éléments vont venir construire le final. Le bouquin serait pas intéressant sans le secret de famille qui va avec.

      Aimé par 1 personne

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s