Aux portes de l’éternité, Ken Follett

Ce roman est la suite et fin de la sage Le siècle dont les 2 premiers tomes ont déjà été chroniqués par Tittounett : La chute des géants et L’hiver du monde.

002

Quatrième de couverture :

1961. Les Allemands de l’Est ferment l’accès à Berlin-Ouest. La tension entre les États-Unis et l’Union soviétique s’exacerbe pour atteindre un point culminant l’année suivante avec la crise des missiles de Cuba. Le monde scindé en deux blocs se livre une guerre froide qui risque de devenir une guerre nucléaire. Confrontées à toutes les tragédies de la fin du XXe siècle, plusieurs familles, russe, allemande, américaine et anglaise, sont emportées dans le tumulte de ces immenses troubles sociaux, politiques et économiques. George Jakes dans le bus des Freedom Riders, Jasper Murray dans la jungle vietnamienne, Tania Dvorkine en Sibérie, Dave Williams et Walli Franck, rockers à Berlin ou San Francisco, vont se battre, trouver le chemin de l’amour et participer chacun à leur façon à la formidable révolution en marche.

 L’avis de Tittounett :

 Voilà, j’ai enfin fini le tome 3 et donc la trilogie.

On retrouve la dernière génération des familles qu’on suit depuis 50 ans ! On se souvient qu’on a commencé dans les années 1910 et ça fait bizarre.

Ici on plonge dans un passé pas si lointain puisqu’on arrive à ma génération et on distingue (je trouve) trop bien la jonction entre les politiques d’hier et d’aujourd’hui. Les politiques qui pensaient encore au peuple contre la politique d’aujourd’hui qui ne pense qu’au pognon et au pouvoir.

C’est un grand point fort de cette trilogie je trouve : explorer et expliquer les couloirs de la politique du siècle dernier de façon claire et intéressante.

On retrouve donc ces familles qu’on a appris à connaître et à aimer, logiquement on perd les « anciens » non sans émotion et on arrive à la fin en ayant l’impression de quitter en endroit qu’on aime et auquel on s’est attaché.

 Ma notation :

 Ça faisait longtemps que je n’avais pas lu de saga et vraiment celle-ci est excellente.  J’ai adoré.

Publicités

2 réflexions sur “Aux portes de l’éternité, Ken Follett

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s