Pietra viva, Léonor de Récondo

002

Quatrième de couverture :

Michelangelo, en ce printemps 1505, quitte Rome bouleversé. Il vient de découvrir le corps sans vie d’Andrea, le jeune moine dont la beauté lumineuse le fascinait. Il part à Carrare choisir les marbres du tombeau que le pape Jules II lui a commandé.

Arrogant et tourmenté, il s’étourdit de travail. Au fil des jours et des rencontres, le sculpteur comprend que toutes les réponses ne se trouvent pas au cœur de la pierre…

 L’avis d’Ajisai :

J’étais très emballée par la quatrième de couverture et les commentaires élogieux sur le livre et l’auteur. J’avoue que le graphisme de la couverture, un détail de la chapelle Sixtine, a vite fini de me convaincre pour l’achat.

Quelle ne fut pas ma déception au premier chapitre de le trouver aussi noir, glauque. Au point que j’ai failli en rester là, très déçue !

Sauf que n’ayant aucun autre livre sous la main à ce moment, je me suis accrochée.

Passé donc le premier chapitre, les deux ou trois suivants m’ont surtout interpellée par le style de leur écriture : très simple, moderne… l’histoire se situait-elle vraiment à la Renaissance Italienne ? Allait-on avec un style aussi sobre pouvoir explorer la genèse de la création artistique ?

Là encore je me suis sentie un peu bousculée par le choix stylistique de l’auteur pour retranscrire cette époque si exubérante et plus particulièrement l’un de ses maitres, connu pour son caractère tourmenté, sa poésie et son génie en dehors des conventions.

Reste que le décor planté, les personnages arrivant, l’histoire se met en place, on oublie le style si moderne et la fable poétique qui nous est proposée est vraiment séduisante.

Michelangelo gagne en profondeur et entre dans la peau du  »vrai » Michelangelo, du moins tel que je me l’imagine (!), au fur et à mesure de ses rencontres. Les personnages qui lui donnent le change dans le petit village de Carrare sont attachants, surprenants, nous emportent avec eux, et le rendu poétique est superbe.

J’ai refermé ce petit livre au bout de quelques heures en étant étonnée de l’avoir autant aimé.

Ma notation :

Un début difficile, mais au final une jolie lecture.

Publicités

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s