Le sourire des femmes, Nicolas Barreau

Quatrième de couverture:

À Paris, un triste vendredi de novembre. Aurélie, en plein chagrin d’amour, remarque dans une librairie un roman intitulé Le Sourire des femmes. En le feuilletant, stupeur ! : non seulement elle y découvre le nom du restaurant dont elle est propriétaire, mais, de plus, l’héroïne lui ressemble comme deux gouttes d’eau. La lecture passionnée de ce roman lui redonne goût à la vie. Intriguée par tant de coïncidences, elle décide d’entrer en contact avec son auteur. Mais rencontrer le mystérieux Robert Miller par l’intermédiaire de son éditeur s’avère étrangement difficile… Comédie romantique qui peint avec saveur un Paris pittoresque et gourmet, Le Sourire des femmes revisite le nouveau désordre amoureux non sans un soupçon de magie et un zeste d’enchantement.

 Mon avis:

Ça fait un moment que j’avais ce roman dans ma PAL et alors que je venais de le commencer, je suis tombée sur son adaptation en téléfilm sur M6. Vous savez, ces téléfilms de l’après-midi à l’eau de rose un peu gnian gnian.. C’est bien un roman d’amour, une comédie romantique mais pas si niais que ça. Du coup, ayant regardé le téléfilm, ma lecture a perdu de sa saveur…

Aurélie se reconnaît dans un roman, elle souhaite rencontrer son auteur.. Mais ce roman est une supercherie, puisque c’est  André, un éditeur qui a lui meme écrit ce roman et a totalement inventé le personnage de Robert Miller.

Le roman est écrit à deux voix, j’aime beaucoup ce procédé.. Tantôt celle d’André, tantôt celle d’Aurelie.. L’intrigue s’enchaîne vite, mêlant les quiproquos, les mensonges, les incompréhensions… L’action se passe à Paris, une ville qui du coup est décrite de façon trop idéalisée à mon sens avec les ballades autour de la Seine. Tout comme la description du petit restaurant d’Aurelie. C’est une lecture légère, pleine de fraîcheur.. Le genre de lecture qui vous donne le sourire.. 

Notation:

J’ai apprécié mais n’en garderai pas un souvenir exceptionnel.

 

Publicités

Une réflexion sur “Le sourire des femmes, Nicolas Barreau

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s