Le plus bel endroit du monde est ici, Francesc Miralles et Care Santos

005

Quatrième de couverture :

Iris a 36 ans et des idées noires plein la tête : ses parents viennent de disparaître dans un tragique accident et, en une seconde, toute sa vie a basculé. Par un après-midi froid et gris, elle songe même à en finir. Son regard se pose alors sur la devanture d’un café auquel elle n’avait jamais prêté attention auparavant. Son nom étrange, Le plus bel endroit du monde est ici, éveille sa curiosité. L’intérieur est plus intrigant encore, comme sorti d’un rêve. Tout y semble magique, à commencer par Luca, bel Italien porteur d’une promesse : le bonheur.

L’avis de MadameOurse :

Je suis tombée sur ce livre par hasard en surfant d’une page à une autre sur Amazon. Et je l’ai voulu de suite… Le titre, le résumé me faisaient envie, très envie. Je l’ai vite commandé et vite lu.

Et il m’a charmée ! Ce livre est positif, vivant, magique, poétique. Son défaut ? Il est court, bien trop court. D’ailleurs je pense qu’il aurait gagné à être creusé un peu plus car j’ai trouvé moyen par exemple le fait qu’Iris fasse la connaissance d’Angela et qu’elles soient amies 3 pages plus tard.

Le roman est parsemé de jolis moments qui vont amener du positif dans la vie morne d’Iris et qui vont également nous toucher, nous lecteurs, car ils nous permettent également de nous poser des questions sur notre propre vie de façon à voir le verre à moitié plein. La dimension philosophique de ce roman est amenée tout en douceur et est très agréable. On ne fait pas que lire bêtement l’histoire d’Iris.

En plus de ça, le livre est vraiment truffé de magie. A travers ce café « Le plus bel endroit du monde est ici », Iris rencontre Luca avec qui elle va vivre de délicieux moments bizarres et magiques. Je répète beaucoup magique et cela ne veut pas forcément dire grand chose quand vous lisez juste mon avis ici mais en dire plus serait révéler l’histoire et ce serait vraiment dommage.

« D’après les spécialistes, nous élaborons chaque jour environ soixante mille pensées. Positives ou négatives, banales ou profondes, il n’y a pas à les juger : elles sont comparables à des nuages qui passent. Nous sommes responsables de nos actes, pas de nos pensées. C’est pourquoi lorsqu’une idée t’angoisse, apposes-y l’étiquette « pensée » et laisse la filer. »

Je regrette une chose dans la présentation du livre chez Pocket : il est écrit à 4 mains par 2 auteurs mais on ne s’en rend pas trop compte si on le lit pas les biographies des auteurs figurant au début du livre.

Ma notation :

Un petit bijou. A lire si vous avez envie d’une histoire courte, facile à lire mais surtout belle, positive, poétique. C’est un joli moment que vous passerez en compagnie de ce livre que je vous recommande vivement.

Publicités

Une réflexion sur “Le plus bel endroit du monde est ici, Francesc Miralles et Care Santos

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s