L’affaire Cendrillon, Mary Higgins Clark et Alafair Burke

9782226259981m
Quatrième de couverture :

Une ravissante étudiante, un petit ami suspect, un célèbre réalisateur d’Hollywood, des millionnaires, des stars du show-biz… et un meurtre jamais élucidé.

Quel meilleur scénario pour Suspicion, célèbre série de télé-réalité qui reconstitue des cold cases avec la participation des proches de la victime ? Encouragée par l’énorme succès de son émission pilote, la productrice Laurie Moran a choisi de s’attaquer à « L’Affaire Cendrillon » : l’assassinat de Susan Dempsey, une étudiante retrouvée près d’une somptueuse villa d’Hollywood… étrangement chaussée d’un seul escarpin.

L’émission pourrait bien faire exploser l’audimat. En braquant les projecteurs sur un coupable plus dangereux qu’on ne le pense…

L’avis de Lunatic :

J’avais envie d’une lecture légère et facile à lire, j’ai donc choisi ce roman de Mary Higgins Clark. Pas du grand polar, mais toujours très divertissant.

Par contre, je me suis rendue compte au fil de ma lecture, qu’il reprenait les personnages d’un roman sorti en mai dernier, le bleu de tes yeux, donc autant commencer par ce premier roman (que je vais lire après coup..)

Laurie, productrice de télé décide de ressortir un meurtre vieux de 20 ans, pour son émission basé sur des cold cases. L’émission va réunir les proches de la victimes (mère, amie, petit copain, amoureux éconduit, professeur…). Chacun pourrait avoir un mobile pour ce meurtre, et si l’émission permettait de désigner le coupable!?

J’ai trouvé l’écriture bien molle. Tout est convenu, attendu. Les chapitres sont courts, mais presque trop courts. 2-3 pages grand max, du coup ça m’a donné le sentiment que le roman était bâclé. La première partie du roman se traine je trouve, et à l’inverse, pour la seconde partie, quand il s’agit de réunir les « suspects », tout s’enchaine trop vite.

Malgré un scénario un peu maladroit, je n’ai quand même pas réussi à démasquer le coupable avant le final. Preuve que c’est un bon roman.

Tout laisse à penser qu’un prochain roman, reprenant les personnages de Laurie, de son fils, de l’équipe télé et permettant à l’histoire d’amour naissante entre Laurie et le présentateur de l’émission de prendre forme, risque de sortir prochainement. Mais l’intrigue basée sur des cold cases risque de s’essouffler et d’ennuyer les lecteurs à la longue je pense.

Ma notation :
Plaisant à lire, mais ce n’est pas une lecture indispensable.

 

Publicités

2 réflexions sur “L’affaire Cendrillon, Mary Higgins Clark et Alafair Burke

  1. De manière générale, les Mary Higgins Clark sont top … du moment qu’ils ont été écrits avant son remariage. Sans déconner, elle a trouvé l’amour et c’est super sauf qu’elle a perdu ce qui faisait d’elle une des reines du suspens.

    J'aime

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s