Les morsures de l’ombre, Karine Giebel

 giebel

Quatrième de couverture :

Elle est belle, attirante, disponible. Il n’a pas hésité à la suivre pour prendre un dernier verre.

A présent il est seul, dans une cave, enfermé dans une cage. Isolé. Sa seule compagnie ? Sa séductrice et son bourreau. Et elle a décidé de faire durer son plaisir très longtemps. De le faire souffrir lentement.

Pourquoi lui ? Dans ce bras de fer rien d’est dû au hasard. Et la frontière entre tortionnaire et victime est bien mince…

 

L’avis de Bibiche :
Roman de 300 pages que l’on dévore, le style de Karine Giebel est simple mais efficace, elle arrive à nous faire entrer dans son univers et à vivre les scènes.

C’est un livre noir, un thriller psychologique, on a peur pour la victime mais en même temps on est tenu en haleine par ce bourreau au féminin.

On se demande tout au long du bouquin qui est à l’origine du drame.

Les dernières pages éclairent la situation, la fin est peut-être un peu trop rapide à mon goût.

 

Ma notation :
Ça se lit bien, m’a donné envie de plus découvrir l’auteure.
Publicités

3 réflexions sur “Les morsures de l’ombre, Karine Giebel

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s