Funérarium, Brigitte Aubert

cvt_Funerarium_4098

Quatrième de couverture :
A Cannes, Léonard exerce le singulier métier de thanatopracteur. Il accepte d’embaumer le cadavre d’une petite fille que sa mère a l’intention d’exposer dans sa chapelle privée. Mais il se rend vite compte que la petite a été victime de sévices. Intrigué autant que séduit par cette mère inquiétant et déséquilibrée, il se lance dans une enquête qui le mènera de l’incompréhension à l’horreur.

L’avis de MadameOurse :
Ce roman m’intriguait dans la mesure où le personnage principal exerce ce drôle de métier de thanatopracteur. J’aime les thrillers sombres et je me disais que ce livre allait forcément me plaire avec le postulat de base.Et en fait, bof ! Déjà je n’y ai pas retrouvé le suspense des thrillers. On se retrouve dans un huis clos chez la famille bourgeoise des Andrieu et malgré ça, je n’ai pas été happée par le suspense, je ne me suis à aucun moment creusé la tête en me demandant mais QUI était le méchant.Le début du roman m’a pourtant paru dérangeant comme le sont souvent les thrillers (et encore plus quand la victime est une enfant). De manière générale il y a plusieurs personnages dans le roman qui m’ont dérangée, qui semblaient pas nets, pas fréquentables. Les mœurs singulières des personnages principaux aussi m’ont déplu, que ce soit Chib ou son meilleur ami. Cela m’a surprise d’un roman écrit par une femme !

Je suis malgré tout allée au bout de ma lecture parce que ça reste difficile d’abandonner un thriller sans connaitre l’identité du méchant. Et je dois dire que le final est plutôt bon, je ne m’y attendais vraiment pas et cela a relevé un peu mon appréciation du roman.

Ma notation :
Ça se laisse lire mais je n’ai pas été séduite plus que ça par cette lecture.
Publicités

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s