L’hôtel New Hampshire, John Irving

Quatrième de couverture :

Un des ouvrages les plus célèbres de l’auteur du Monde selon Garp, L’Hôtel New Hampshire contient tous les éléments que l’on retrouve habituellement dans son œuvre. En effet, drôle, astucieuse, originale et enthousiasmante est la saga de cette famille peu conventionnelle. Nostalgique et passionnée est la voix de John Berry, le narrateur qui parle sans équivoque du rêve de son père : tenir un hôtel. La famille Berry, les deux parents et leurs cinq enfants, ainsi qu’un ours et un chien, vont ainsi vivre des péripéties hilarantes dans trois hôtels différents, sur deux continents. Avec gravité, parfois, et toujours avec un humour grinçant, Irving fascine le lecteur au travers de cette histoire peu banale. Frank, l’aîné, Franny, la plus étrange, John, Lily et Egg le cadet sont les héros d’aventures loufoques. Des déboires de leur labrador Sorrow, d’abord empaillé puis victime d’un cruel accident d’avion, aux désirs incestueux de John et Franny, c’est un monde étrange selon Irving auquel nous sommes ici confrontés. Ce roman fait d’Irving l’un des écrivains les plus talentueux et imaginatifs de sa génération.

L’avis de MadameOurse :
C’est dans le cadre du challenge ABC 2014 que je me suis plongée dans cette lecture. J’aime beaucoup les fresques familiales en général et celle-ci me paraissait sympathique à en lire la présentation qui nous vante une famille décalée.
J’ai vite déchanté ! Je n’ai absolument pas trouvé les aventures de la famille hilarantes, la vie qu’ils mènent d’un hôtel à un autre m’a semblé plutôt ennuyeuse et sans intérêt, on est loin de ce qu’on peut imaginer à savoir un hôtel lambda qui fonctionne bien… Par ailleurs, les membres de la famille traversent un certain nombre de drames et j’ai été déstabilisée par le manque d’émotion face à ça. Si un membre de la famille décède, l’histoire l’évoque puis on passe à autre chose, je n’ai absolument pas ressenti la peine des autres membres de la famille…
Et surtout, j’ai trouvé l’univers général du roman très malsain et irréaliste. Entre la famille qui vit avec un ours (un vrai d’abord puis une femme déguisée qui ne semble être « bien » que sous cet accoutrement), la relation incestueuse entre John et Franny et tous les personnages plus loufoques les uns que les autres, j’étais peut être censée rire mais cela n’a pas pris sur moi !
Ma notation :
Je n’ai vraiment pas apprécié cette lecture. Pourtant elle a l’air de plaire en général…
Publicités

2 réflexions sur “L’hôtel New Hampshire, John Irving

  1. Je ne sais pas pourquoi, je n’ai jamais accroché aux bouquins de John Irving : je les commence toujours sans jamais les finir (très rare chez moi). Je n’ai jamais compris pourquoi il était adoré par la critique… Ton avis sur ce bouquin, ainsi que celui de Lunatic, confirment mon avis sur l’auteur. Merci 🙂 (je ne suis pas une extraterrestre !)

    J'aime

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s