Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, Mary Ann Shaffer et Annie Barrows

Quatrième de couverture :
Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d’un inconnu, un natif de l’île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis ? un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d’un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d’une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates…). Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle. Jusqu’au jour où elle comprend qu’elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman et se rend à Guernesey. Ce qu’elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais.
L’avis de MadameOurse :
J’ai ce roman dans ma pile à lire depuis octobre dernier, il m’avait été conseillé mais ce n’est que maintenant que je l’attaque. J’ai bien fait, en 5 jours je l’avais achevé ! 
C’est un roman vraiment facile à lire, c’est l’avantage de la construction épistolaire. Au début j’ai eu un peu de mal à mémoriser les différents personnages et je me demandais notamment si Sidney, l’éditeur de Juliet était un homme ou une femme ! Ben oui, échange de lettres oblige, pas de description des personnages par l’auteur…
J’ai beaucoup apprécié les différents personnages et la manière dont ils se dévoilent si facilement dans leurs lettres alors qu’ils ne se connaissent pas à la base. Je dois dire que j’ai même trouvé ça un brin facile que Juliet se fasse autant d’amis comme ça en juste quelques lettres. Je ne pense pas qu’on puisse suffisamment connaître quelqu’un de cette manière aussi vite.
Le cadre historique du roman après la seconde guerre mondiale ne pouvait que me plaire, j’ai beaucoup apprécié les récits des vécus des uns et des autres pendant l’occupation mais c’est une évidence pour moi qui m’intéresse énormément à cette période.
L’histoire progresse d’une jolie façon, c’est un plaisir de découvrir la rencontre entre Juliet et ses amis de Guernesey, de voir les liens se créer entre eux. C’est vraiment une très jolie histoire avec un final tout en douceur et en amour !
Ma notation :
J’ai beaucoup apprécié cette lecture.
Publicités

4 réflexions sur “Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, Mary Ann Shaffer et Annie Barrows

  1. Ca fait des siècles que je me dis qu’il faut que je lise ce bouquin… à tel point que je me demande si je ne l’ai pas déjà lu LOL. Mais je ne crois pas. Toi aussi, tu es fan de cette période de la Seconde guerre mondiale ? J’adore tous les livres/films traitant de cette période (et avant, et après). Il faut que je me e procure !

    J'aime

  2. J’ai lu ce livre il y a un moment et j’ai adoré.
    Déjà j’adore le style épistolaire qui est rare et il est très bien maîtrisé. J’ai lu ce livre car le titre me plaisait sans regarder la quatrième de couverture, j’ai été ravie du cadre historique.

    Perso, pour les lettres, je ne suis pas choquée du rapprochement rapide. Je fais le parallèle avec internet où finalement, grâce à l’anonymat et la distance, on se livre sans doute plus vite et plus facilement que de visu.

    J'aime

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s