L’enfant sans nom, Amy MacKinnon

Quatrième de couverture :
Dans la solitude de son royaume du sous-sol, Clara passe ses journées penchée sur ses «clients». Juste au-dessus de sa tête, dans les salons du funérarium, les familles en pleurs se succèdent. Mais Clara ne les voit pas. Elle ne fréquente pas les vivants. Seulement les morts à qui elle offre une dernière toilette avant le grand voyage, ne les laissant jamais partir sans un bouquet de fleurs de son propre jardin luxuriant. Cette vie solitaire bascule lorsqu’une fillette aux boucles brunes fait irruption dans son monde. Une petite Trecie dont l’innocence lui rappelle le visage d’une autre enfant qui avait fini allongée sur cette même table. Son tueur n’avait jamais été retrouvé et le corps, jamais réclamé. Une véritable amitié se noue entre les deux coeurs solitaires… jusqu’au jour où Trecie disparaît. Quand la preuve est faite que «l’enfant sans nom» et Trecie ont côtoyé les mêmes individus, Clara est obligée de sortir de son isolement. Elle doit sauver Trecie. Mais n’est-il pas déjà trop tard ? 
L’avis de Lunatic :
C’est un roman dans lequel j’ai eu beaucoup du mal à rentrer… J’ai insisté et après une centaine de pages j’ai finalement apprécié cette lecture. J’ai eu un peu de mal avec les descriptions du travail de Clara, dans un même genre je trouve l’écriture de Patricia Cornwell bien plus réussie. Ce personnage de Clara m’a beaucoup dérangée. Très froide, torturée, on a du mal à la trouver sympathique.
Clara va participer à l’enquête pour retrouver Trecie, une petite fille qui a disparu. Trecie avait pour habitude de venir  jouer au funérarium.
Les thèmes du roman sont très difficiles à traiter, et l’ambiance en devient vite malsaine. Le récit de cette enquête est mêlé aux récits des souvenirs de Clara. Des souvenirs très glauques, qui expliquent mieux le personnage de Clara, sa froideur.
L’écriture est maladroite par moments je trouve. Et à mon sens le dénouement de l’enquête n’est pas assez travaillé. L’auteur nous sert le final sans que l’on soit surpris ou étonné. Finalement l’ambiance du roman ne m’a pas convaincue.
Ma notation :
Une lecture quelconque, pas indispensable.
Publicités

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s