La maison des lumières, Didier Van Cauwelaert

Quatrième de couverture :

À vingt-cinq ans, Jérémie Rex, boulanger à Arcachon, est entré dans un tableau de Magritte. Là, il a retrouvé pendant quatre minutes trente la femme de sa vie, au temps où elle l’aimait encore… Mais comment recréer le bonheur dans la réalité ?
L’avis de Lunatic :
J’ai lu ce roman en une petite heure. Et Heureusement qu’il est court, car je crois qu’il m’aurait vite ennuyée sinon.
Jeremy Rex, boulanger qui vit un échec amoureux avec Candice, part en voyage à Venise seul. En visitant un musée, et en regardant la toile que Candice admire, il se fait aspirer par celle-ci durant 4 minutes 30. Accident cérébral, NDE, hallucinations, dimensions parallèles ??? De là, son destin va en être changé.
On retrouve dans ce roman la plume de Didier Van Cauwelaert, les thèmes qui lui sont chers. Mais autant dans d’autres romans tout est écrit de façon habile, sur ce roman je trouve le tout bien confus. Une accumulation de phénomènes mystérieux, mais trop à mon goût. Les personnages sont fades et effacés par le trop plein de paranormal. Dommage.
Ma notation :

J’ai moyennement apprécié. Une lecture pas indispensable mais distrayante quand même .

Vous avez également lu La maison des lumières  ? Laissez nous un petit mot pour que votre avis sur le livre soit ajouté sur la fiche. Dès 5 avis de lecteurs, nous pourrons donner une note sur 20 au roman. Alors, dans quelle catégorie classeriez-vous cette lecture : c’est un coup de cœur / j’ai adoré / j’ai aimé / j’ai trouvé que ça se laissait lire / je n’ai pas aimé / je n’ai pas pu le lire en entier ?
Publicités

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s