La solitude des soirs d’été, Anais Jeanneret

Quatrième de couverture :
Lors d’une soirée mondaine, Louis, un jeune homme un peu dilettante, qui « n’a pas trouvé sa voie », est fasciné par Alda, la femme d’un brillant architecte.
Invité dans la très belle bastide du couple à Saint-Rémy-de-Provence, Louis partage la douce oisiveté de la mystérieuse quadragénaire, de son mari, de leurs deux enfants et de leur jolie baby-sitter. Tous se retrouvent autour de la piscine, savourant la perfection d’un décor, qui envoûte ce fils d’une famille cabossée de juifs russes, rescapés des camps. Jour après jour, Louis va pénétrer le secret d’Alda, épouse parfaite, mère aimante, d’une grâce lumineuse mais en retrait de la vie. Sous ses dehors exquis, il devine une fêlure profonde, qui rapproche leurs âmes tourmentées. Car tous deux éprouvent la même blessure d’enfance, celle qui empêche de croire en soi et en l’autre.
Un monde fitzgéraldien décrit d’une plume sobre et légère, des personnages attachants, un décor de rêve… un roman d apprentissage délicat et élégant dont la petite musique intimiste traduit à merveille la fin de l’innocence.
L’avis de MadameOurse :
J’ai intégré ce livre à ma liste ABC 2014 et comme je n’ai pas encore beaucoup avancé sur le challenge, je me suis lancée dans ce roman court.
J’ai aimé la façon d’écrire d’Anais Jeanneret, les personnages qu’elle dépeint. Pendant la moitié du roman, je restais toutefois prudente devant cette drôle amitié qui va unir subitement Alda et Louis. Ils n’ont rien en commun, âge, classe sociale et pourtant il y a quelque chose de fort qui passe entre eux dès leur première rencontre. J’avais peur que ce quelque chose débouche sur une histoire d’amour aussi bancale que leur amitié.
Mais je n’ai pas été déçue car finalement l’auteure nous fait partager un coup de foudre amical, une union forte entre 2 êtres qui survivent suite à un événement traumatisant dans leur enfance. Il y a beaucoup de poésie dans ce roman, le lien fort entre Alda et Louis se passe de mots, leurs émotions sont de celles qui passent de l’un à l’autre sans qu’il y ait besoin de les expliquer.
Autour des 2 personnages centraux du roman, il y a aussi les enfants d’Alda, son mari, la baby sitter, la petite amie de Louis et c’est tout autant de relations humaines simples mais fortes. Le roman est une alternance de chapitres de « la vraie vie » des personnages entrecoupés par les écrits de Louis. Les deux textes sont tous aussi plaisant à lire, écrits de manière différente.
Ma notation :
Je ne suis pas habituée à lire ce genre de roman et pourtant j’ai aimé. Il est plein d’émotions, de jolis moment, de poésie. 
Vous avez également lu La solitude des soirs d’été ? Laissez nous un petit mot pour que votre avis sur le livre soit ajouté sur la fiche. Dès 5 avis de lecteurs, nous pourrons donner une note sur 20 au roman. Alors, dans quelle catégorie classeriez-vous cette lecture : c’est un coup de cœur / j’ai adoré / j’ai aimé / j’ai trouvé que ça se laissait lire / je n’ai pas aimé / je n’ai pas pu le lire en entier ?
Publicités

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s