Une femme simple et honnête, Robert Goolrick

Quatrième de couverture :

Wisconsin, automne 1907. Sur un quai de gare, Ralph Truitt, magnat local craint et respecté, attend un train en retard alors que se lève le blizzard. Ce train renferme son dernier espoir, une promesse de bonheur et d’harmonie retrouvée. Truitt a fait passer plusieurs mois auparavant une annonce dans un journal de Chicago, disant qu’il était à la recherche d’une femme fiable, ayant renoncé aux illusions romantiques, mais sachant apprécier le confort d’un foyer. Dans le train, Catherine Land s’apprête à le rencontrer. Elle lui a répondu qu’elle était cette femme simple et honnête qu’il appelait de ses vœux. Pour mieux l’en convaincre, elle se débarrasse de ses derniers atours de courtisane et se déguise en cette épouse modèle qu’elle compte bien incarner à la perfection, le temps de parvenir à ses fins.
L’avis de MadameOurse :
J’ai intégré ce livre à ma dernière commande, attirée par ce titre et le résumé. Et puis… quelle déception ! J’ai l’impression de ne lire que des livres moyens ces derniers mois, de ne pas me faire emporter par une histoire qui marque. 
Ici, l’histoire n’est pas du tout ce que je m’attendais à trouver. Cette « femme simple et honnête » n’est ni simple, ni honnête. On le comprend très vite et puis petit à petit se tisse la toile de ce qu’elle est vraiment, ce qui l’a amenée là. Je n’ai pu m’attacher à aucun des 3 personnages principaux du roman car je n’en ai compris aucun, pour moi leur vie passée ne suffit pas à expliquer ce qu’est devenu leur présent, ce qu’ils aspirent à vivre dans le futur. Ces 3 personnages sont pourris par le vice comme s’il avait pris le dessus sur leur vie. C’est peut être pour ça que je ne me suis pas identifiée, parce qu’ils sont trop différents de moi.
Au final, cette histoire, c’est un drame familial entre ces 3 personnages, leur passé est entaché, leur présent est trop entravé par ces souvenirs du passé et leur futur… est inexistant (?) ou du moins non idéalisé par aucun des 3 ?
Ma notation :
J’hésite un peu. « Se laisse lire » ou « je n’ai pas aimé »…. Mais si je me fie au style de l’auteur qui m’a semblé un peu lourd et parfois difficile à suivre dans la durée, je suis obligée de conclure par un « je n’ai pas aimé ». Et j’en suis vraiment déçue car j’ai acheté ce livre avec un attrait tout particulier pour l’histoire. 
Vous avez également lu Une femme simple et honnête ? Laissez nous un petit mot pour que votre avis sur le livre soit ajouté sur la fiche. Dès 5 avis de lecteurs, nous pourrons donner une note sur 20 au roman. Alors, dans quelle catégorie classeriez-vous cette lecture : c’est un coup de cœur / j’ai adoré / j’ai aimé / j’ai trouvé que ça se laissait lire / je n’ai pas aimé / je n’ai pas pu le lire en entier ?
Publicités

Une réflexion sur “Une femme simple et honnête, Robert Goolrick

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s