Le journal d’Anne Frank

Quatrième de couverture :


Je vais pouvoir, j’espère, te confier toutes sortes de choses, comme je n’ai encore pu le faire à personne, et j’espère que tu me seras d’un grand soutien. »
En 1942, la jeune Anne Franck a 13 ans. Elle vit heureuse à Amsterdam avec sa sœur Margot et ses parents, malgré la guerre. En juillet, ils s’installent clandestinement dans « l’annexe » de l’immeuble du 263, Princenchracht. En 1944, ils sont arrêtés sur dénonciation. Anne est déportée a Auschwitz, puis a Bergen-Belsen, où elle meurt du typhus au début de 1945, peu après sa sœur. Son journal qu’elle a tenu du 12 juin 1942 au 1er août 1944, est un des témoignages les plus bouleversants qui nous soient parvenus sur la vie quotidienne d’une famille juive sous le joug nazi. Depuis près de soixante-dix ans, la voix de cette jeune fille pleine d’espoir hante des millions de lecteurs dans le monde entier.

L’avis de Bulle:

J’ai lu ce livre après avoir été visité la maison d’Anne Franck à Amsterdam. Avant la visite, je ne connaissaits d’elle que ce que tout le monde en sait, ce livre est le journal d’une jeune fille de 15 ans durant la guerre.
Finalement ce livre permet d’en savoir plus, sur l’occupation, et la traite des juifs durant la guerre. L’angoisse permanente, présente et pesante est pourtant souvent éclipsée par l’optimisme et la joie de vivre de la jeune Anne.
La promiscuité et le manque d’intimité sont quasi présents mais ne sont finalement pas si pesants que l’angoisse d’être découvert et donc déporté.
En bref, voir tout ça, de l’intérieur, à travers les yeux d’une enfant de 13 ans, donne un point de vue différent et pour moi indispensable sur la guerre.
Cette nouvelle version comporte les passages qui avaient été, dans la première version, censurés par son père, notamment des passage sur l’éveil à l’amour et a la sexualité d’Anne. Et bien sur, si vous avez l’occasion d’aller un jour à Amsterdam, la visite de la maison permet de comprendre beaucoup de choses, de se mettre dans l’ambiance quotidienne dans laquelle ils vivaient (dans le silence et sans lumière du jour). En bref, ne vous attendez pas à une lecture joyeuse, mais plutôt très enrichissante et qui nous permet d’apprécier un peu plus notre vie d’aujourd’hui…

Ma notation:

J’ai adoré, ma mère m’a transmis un grand intérêt pour la seconde guerre mondiale donc je suis assez friande de ces autobiographies. Le livre se lit bien et malgré quelques passages longuets, j’ai pris beaucoup de plaisir à le lire. C’est un livre qui permet de développer sa culture générale, il est plutôt court et très abordable.

Vous avez également lu Le journal d’Anne Franck ? Laissez nous un petit mot pour que votre avis sur le livre soit ajouté sur la fiche. Dès 5 avis de lecteurs, nous pourrons donner une note sur 20 au roman. Alors, dans quelle catégorie classeriez-vous cette lecture : c’est un coup de cœur / j’ai adoré / j’ai aimé / j’ai trouvé que ça se laissait lire / je n’ai pas aimé / je n’ai pas pu le lire en entier ?

Publicités

2 réflexions sur “Le journal d’Anne Frank

  1. Qu'est ce que j'ai pu lire ce texte.. Je l'ai en 2 exemplaires chez moi, dont un dans un sale état..
    Ce qui est touchant, c'est qu'on y lit les mots d'une ado au sujet de l'amour, l'amitié, la relation avec ses parents.. Etc etc. Comme pourrait presque l'écrire une jeune fille d'aujourd'hui..
    On ajoute à cela l'horreur de la guerre, de leur enfermement…

    C'est aussi un thème que j'ai beaucoup lu.. La seconde guerre mondiale, romans sur les camps, les fuites, les séparations….

    J'aime

  2. J'ai lu ce roman il y a fort longtemps, du temps de mon adolescence. A l'époque, j'avais adoré même si la réalité de la guerre était tellement bien décrite qu'elle en était dure à supporter.
    c'est un livre coup de coeur… et ça m'a donné envie de le relire!

    J'aime

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s