L’enfant du Titanic, Leah Fleming

Quatrième de couverture :

Le Titanic, avril 1912. Insensible au faste de ce navire unique et insubmersible, Celeste embarque sur le pont des premières pour retourner auprès d’un mari violent et tyrannique. Dans l’entrepont, May, son mari et leur nouveau-né s’apprêtent à traverser l’Atlantique pleins d’espoir, ils croient à leur chance d’une vie meilleure dans la grande Amérique. Mais la nuit du 14 avril va mettre fin à ces rêves. Sauvées in-extremis, May et son bébé trouvent chaleur et réconfort dans les bras de Celeste. Une amitié est née entre ces deux femmes qui n’auraient jamais dû se rencontrer mais voient soudain leurs destins liés à jamais. Mais alors que survivre a donné à Celeste courage et goût de la liberté, May semble n’avoir jamais surmonté le drame. Un lourd secret qu’elle porte depuis le soir du naufrage pèse sur sa conscience…
L’avis de MadameOurse :
On voit beaucoup de chroniques sur ce roman dans la blogosphère et elles sont plutôt positives. Pour ma part, j’avais un peu peur de me plonger dans une histoire triste quand on sait quel drame a été le naufrage du Titanic. En fait, pour ma plus grande surprise, le naufrage n’est pas au cœur du roman, il n’est que le point de départ d’une formidable épopée qui nous mènera de 1912 à la veille des années 60.
La partie Titanic n’est donc que le tout début du roman, c’est ici que se noue la superbe amitié entre 2 femmes de classe sociale différentes : May et Céleste. C’est ici aussi que se crée un secret que May va porter toute sa vie et qui est la trame de fond du roman.
L’histoire nous mène en Amérique, en Grande Bretagne, en Italie, elle nous fait vivre les 2 cruelles guerres mondiales, les crises. On suit tour à tour tous les personnages qui gravitent autour de May et Céleste : père, maris, enfants, frères, etc. Tout s’enchaine relativement vite, on passe d’un univers à l’autre ce qui fait que la lecture de ce roman de plus de 500 pages est plutôt rapide.
Ayant une prédilection pour les romans ayant de belles trames de fond historiques, les sagas familiales et les secrets qui traversent les ans, ce roman ne pouvait que me plaire. Et je suis relativement satisfaite du dénouement final du secret, j’appréhendais une révélation « trop facile ».
Ma notation :
Là, sincèrement j’hésite : coup de cœur ou simplement adoré ? Si je me fie aux derniers chapitres du roman qui m’ont donné une envie folle de découvrir l’Italie et à la dernière page refermée avec les larmes aux yeux et la tristesse d’avoir achevé cette belle lecture, je pourrais dire coup de cœur. Mais je n’aime pas juger aux dernières pages car le coup de cœur doit naitre plus tôt que ça dans la lecture. Quand j’ai un coup de cœur, je ne pense qu’à ma lecture, m’y replonger, mes pensées ne quittent pas les personnages avant d’avoir tourné la dernière page. Là ce n’était pas le cas, je réserve donc ma notation pour un « j’ai adoré » !
Vous avez également lu L’enfant du Titanic ? Laissez nous un petit mot pour que votre avis sur le livre soit ajouté sur la fiche. Dès 5 avis de lecteurs, nous pourrons donner une note sur 20 au roman. Alors, dans quelle catégorie classeriez-vous cette lecture : c’est un coup de cœur / j’ai adoré / j’ai aimé / j’ai trouvé que ça se laissait lire / je n’ai pas aimé / je n’ai pas pu le lire en entier ?
Publicités

4 réflexions sur “L’enfant du Titanic, Leah Fleming

  1. Comme toi, j’avais peur de lire un livre sur le naufrage du Titanic mais en fait celui-ci n’occupe que la première partie du livre.
    Ce roman est une magnifique histoire d’amitié, d’amour familial et de destin.
    L’écriture est d’une fluidité exemplaire, malgré sa longueur, les pages défilent toutes seules.
    Un beau coup de cœur ❤

    J'aime

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s