L’échappée belle, Anna Gavalda


Quatrième de couverture :

Simon, Garance et Lola, trois frères et sœurs devenus grands (vieux ?), s’enfuient d’un mariage de famille qui s’annonce particulièrement éprouvant pour aller rejoindre Vincent, le petit dernier, devenu guide saisonnier dans un château perdu au fin fond de la campagne tourangelle. Oubliant pour quelques heures marmaille, conjoint, divorce, soucis et mondanités, ils vont s’offrir une dernière vraie belle journée d’enfance volée à leur vie d’adulte.
L’avis de MadameOurse :
C’était la première fois que je lisais un roman d’Anna Gavalda et j’ai beaucoup aimé sa plume, c’est drôle, c’est léger. On progresse dans l’histoire avec facilité. Elle m’a bien fait rire avec ses quelques blagues, avec son jeu de mot : le magazine pipole qu’on lit aux toilettes, le Water Closer.
J’ai aimé les personnages qu’elle dépeint, avec quand même une petite gêne car elle m’a touchée personnellement avec le personnage de Carine la belle sœur. La critique de cette belle sœur est très très bien faite, ce n’est pas une femme que j’apprécierai dans la vraie vie mais je partage quand même certaines de ses petites manies donc en lisant le roman j’y lisais un peu de ma propre critique.
L’histoire se passe sur un WE où les 4 frères et soeurs doivent se retrouver à un mariage qui ne les enchante pas plus que ça. Ils préfèrent s’échapper et passer ce WE tous ensemble. Ils se créent alors de nouveaux souvenirs, de ceux qu’ils classeront dans leurs souvenirs d’enfance malgré qu’ils soient déjà trentenaires. Le roman dépeint très bien les relations fraternelles, ici, ces 4 frères et sœurs ont une très belle relation, c’est émouvant quand on sait que malheureusement, leurs moments ensemble sont rares car la vie les retient chacun de leur côté.
Ma notation :
J’ai aimé ! Cette histoire m’a vraiment fait penser à mes propres frères et sœur (2 garçons et 2 filles aussi chez moi); bon chez moi l’entête est quand même moins parfaite mais des beaux moments comme ceux que nous raconte Anna Gavalda il y en a eu et c’est souvent à l’occasion de fêtes particulières aussi. Le seul bémol qui m’empêche vraiment de mettre une meilleure notation c’est que ce roman est vraiment court, trop court (125 pages au format poche). 
Vous avez également lu L’échappée belle ? Laissez nous un petit mot pour que votre avis sur le livre soit ajouté sur la fiche. Dès 5 avis de lecteurs, nous pourrons donner une note sur 20 au roman. Alors, dans quelle catégorie classeriez-vous cette lecture : c’est un coup de cœur / j’ai adoré / j’ai aimé / j’ai trouvé que ça se laissait lire / je n’ai pas aimé / je n’ai pas pu le lire en entier ?

4 commentaires sur « L’échappée belle, Anna Gavalda »

  1. J'ai lu ce roman il y a quelques temps et j'ai également aimé…. si tu as aimé celui là, lis les autres, je les trouve encore mieux, notamment « Ensemble c'est tout ». Les personnages sont plus développés car le roman est un peu plus touffu. Dans l’échappée belle, je suis un peu restée sur ma faim. L'histoire était un peu trop courte!!

    J'aime

  2. Je l'ai aimé aussi, malgré que j'ai trouvé que c'était un peu brouillon par moment (et un peu court aussi). Mais si tu as aimé sa « plume », je te conseille « Ensemble c'est tout » qui est bien mieux, dans l'écriture, dans l'histoire… (d'ailleurs j'ai envie de le relire tient!)

    J'aime

  3. J’ai beaucoup aimé ce livre, j’ai même surligné certains passages! Très court, plutôt une sorte de nouvelle. Un passage dans une vie, des relations entre frères et soeurs, des sensations… Une bouffée d’air frais et d’émotions.

    J'aime

  4. On peut largement ouvrir le livre, prendre 2 heures, voire moins et l’engloutir. Non pas qu’il y ait une intrigue digne de ce nom mais on se laisse guider par l’auteur pour suivre la journée de mariage de la famille de ces 4 frères et soeurs. Ils nous apparaissent sympathiques, nous ressemblent, paraissent à la fois drôles et sensibles, paumés et amusants. Ce n’est pas Le livre de l’année. Ce n’est pas de la grande littérature, on ne dévore pas le bouquin parce qu’on a hâte de connaître la fin, parce que l’intrigue nous titille ou qu’on ne peut pas quitter les pages des yeux. Mais comme de nombreux livres, il est doux et facile à lire. Et ça fait du bien. Alors on tourne les pages, les unes après les autres et on arrive à la fin sans même s’en rendre compte. Rien d’exceptionnel, pas de surprise, pas de douce folie, rien que la vie du quotidien un peu bousculée, réaliste et un peu farfelue. Un week-end entre frères et soeurs qu’on aimerait vivre, pour apprécier de profiter, tout simplement. Et se rendre compte de la chance qu’on a mais qu’on ne prend pas toujours le temps d’apprécier. Pour conclure, une lecture rapide, agréable, idéale pour se détendre un dimanche après midi au soleil…

    Aimé par 1 personne

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s