Contre l’avis des médecins, James Patterson

Quatrième de couverture :

A 5 ans, la vie de Cory Friedman est bouleversée. D’abord des symptômes anodins. Bientôt, Cory semble ne plus pouvoir maîtriser son corps. Le verdict est terrible : Cory est atteint d’une combinaison rare mêlant syndrome de Gilles de la Tourette (comportement agressif incontrôlé), troubles obsessionnels compulsifs (TOC) et d’autres désordres neurologiques.
Le garçon ne peut plus prétendre à une vie normale et sa famille doit se résoudre à le regarder souffrir. Ensemble, ils s’engagent dans un combat qui va durer quinze ans. De médecin en médecin, Cory et sa famille vont de déception en déception. Désespérés, ils tentent un ultime recours en envoyant l’adolescent dans un camp isolé de l’Utah. Là, il va vivre l’épreuve la plus éprouvante de sa vie et sombrer dans l’alcoolisme.
Contre l’avis des médecins est une histoire vraie. C’est l’histoire d’une rencontre entre un auteur mondialement connu, James Patterson, et le père de ce garçon. Ensemble, ils ont décidé de raconter le combat, le courage, les peines et les sacrifices de cette famille, mais aussi sa victoire sur la maladie alors que les médecins ne voyaient aucune issue heureuse.
L’avis de MadameOurse :

Cette lecture m’a attirée pour son coté instructif, je voulais en savoir plus sur le syndrome de Gilles de la Tourette. Et la quatrième de couverture m’intriguait, je me demandais comment il était possible de vaincre cette maladie. Mais encore une fois, je ne m’attendais pas à ça, ni dans la façon d’écrire ni dans l’histoire elle-même. 


Le roman est écrit par James Patterson qui est un auteur de fiction qui connait déjà un certain succès au moment où il rencontre Hal Friedman, le père de Cory. Il a alors envie de raconter le combat de Cory et sa famille contre la maladie. Mais ils font le choix assez troublant d’écrire le livre à la première personne, comme si Cory lui même l’avait écrit. Ça donne un résultat assez particulier, j’ai trouvé que cela rendait le récit assez froid du point de vue émotionnel. Cory se bat comme il peut, il en veut à son corps, il a de la peine pour sa famille qui le voit souffrir mais les émotions ne sont pas tellement creusées, évoquées.

Par ailleurs, le combat mené par Cory lui permet d’arriver à gérer sa maladie et à en vivre normalement après une quinzaine de sombres années. Mais je doute que la solution qui lui a permis ce mieux être puisse s’appliquer à d’autres malades. C’est un avis personnel mais la « solution » évoquée dans le livre ne me semble pas vraiment en être une. Ou tout du moins, peut-être n’est-elle pas suffisamment bien expliquée pour que l’on comprenne comment la reproduire. 

Toutefois, je reste prudente en donnant mon avis car je ne connais absolument pas cette maladie et peut-être que ce roman apporte une toute autre dimension lu par une personne qui côtoie la maladie ou la vit.

Ma notation :
C’est un livre qui se lit bien car il est découpés en courts chapitres qui correspondent chacun à une anecdote de la vie de Cory. J’ai apprécié qu’il ne soit pas truffé de références médicales un peu incompréhensibles pour le commun des mortels. Ça le rend abordable à un large public. Je le classerai néanmoins dans les livres qui se laissent lire car ma lecture me laisse avec trop d’interrogations pour que je lui mette une meilleure notation.
Vous avez également lu Contre l’avis des médecins ? Laissez nous un petit mot pour que votre avis sur le livre soit ajouté sur la fiche. Dès 5 avis de lecteurs, nous pourrons donner une note sur 20 au roman. Alors, dans quelle catégorie classeriez-vous cette lecture : c’est un coup de cœur / j’ai adoré / j’ai aimé / j’ai trouvé que ça se laissait lire / je n’ai pas aimé / je n’ai pas pu le lire en entier ?
Publicités

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s