La lettre à Helga, Bergsveinn Birgisson

Quatrième de couverture :

« Mon neveu Marteinn est venu me chercher à la maison de retraite. Je vais passer le plus clair de l’été dans une chambre avec vue plongeante sur la ferme que vous habitiez jadis, Hallgrimur et toi ». C’est ainsi que Bjarni Gíslason de Kolkustadir commence sa réponse – combien tardive – à sa chère Helga, la seule femme qu’il aima, aussi brièvement qu’ardemment, du temps de sa jeunesse. Et c’est tout un monde qui se ravive : entre son élevage de moutons, les pêches solitaires, et sa charge de contrôleur cantonal du foin dans ces rudes espaces que l’hiver scelle sous la glace, on découvre l’âpre existence qui fut la sienne tout au long d’un monologue saisissant de vigueur. Car Bjarni Gislason de Kolkustadir est un homme simple, taillé dans la lave pétrifiée de sa terre d’Islande, soumis aux superstitions et tout irrigué de poésie, d’attention émerveillée à la nature sauvage. Ce beau et puissant roman se lit d’une traite, tant on est troublé par l’étrange confession amoureuse d’un éleveur de brebis islandais, d’un homme qui s’est lui-même spolié de l’amour de sa vie.
L’avis de MadameOurse :

Il ne m’a pas fallu plus d’une journée pour parcourir ce court roman (100 pages). Je me suis laissée emporter en Islande auprès de Bjarni. Bjarni est marié à Unnur mais son mariage est devenu bien douloureux suite à une opération barbare qui prive sa femme de sa fertilité et de sa féminité. Dans ces circonstances, il est plus que troublé par la belle Helga qui habite la ferme voisine. 
Bjarni se replonge dans sa jeunesse alors qu’il voit que sa vie s’achève. Plus qu’une lettre, ce roman est un peu comme un journal intime de ce fermier islandais. Les anecdotes de sa vie y sont très joliment contées, on souffre à ses côtés de sa douloureuse passion pour Helga.
Ma notation pour ce roman :

J’ai aimé. C’est rare de lire une histoire d’amour du point de vue d’un homme. Celle-ci est racontée avec légèreté, humour, nostalgie et sans fausse pudeur. On aurait presque envie de partir à la découverte de l’Islande que Bjarni évoque.
Vous avez également lu La lettre à Helga ? Laissez nous un petit mot pour que votre avis sur le livre soit ajouté sur la fiche. Dès 5 avis de lecteurs, nous pourrons donner une note sur 20 au roman. Alors, dans quelle catégorie classeriez-vous cette lecture : c’est un coup de cœur / j’ai adoré / j’ai aimé / j’ai trouvé que ça se laissait lire / je n’ai pas aimé / je n’ai pas pu le lire en entier ?
Publicités

Une réflexion sur “La lettre à Helga, Bergsveinn Birgisson

  1. Merci pour la mise en avant de ce livre MadameOurse. J'avais lu rapidement une critique sans noter le titre, c'est chose faite. Et puis, cette lecture va me replonger dans mon voyage en Islande fait il y a deux ans.

    J'aime

A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s